skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Processus de prévalidation de l’élimination du tétanos maternel et néonatal en Côte-d’Ivoire en 2012 / Prevalidation process of elimination of maternal and neonatal tetanus in Côte-d’Ivoire in 2012

Bernadin Nicaise A. Lepri1, 3, Alfred Douba1, 2,Harvey Attoh-Touré1, 2, Henri Auguste Y. Gnissan4, Aimé Serge Dali5, Soualihou Noufé2, Bangaman Christian Akani2, Marie Noelle Ano1, Ange Eric N. Assouhou6, Petronille Zengbé-Acray1, 2, Simplice N’Cho Dagnan1,2


Correspondance
Lepri Bernadin Nicaise AKA ; akanicaise@yahoo.fr


1 Département de santé publique et informatique médical, Université Félix Houphouët Boigny Cocody-Abidjan
2 Institut National d’Hygiène Publique de Côte-d’Ivoire
3 Direction de Coordination du Programme Elargi de Vaccination de Côte-d’Ivoire
4 Département de santé publique et informatique médical, Université de Bouaké
5 Institut National de Santé Publique de Côte-d’Ivoire
6 Direction Régionale de la Santé et de la Lutte contre le Sida du Gboklé Nawa San Pedro

SummaryRésumé

Context and objective. The Côte-d’Ivoire joined the global initiative for maternal and neonatal tetanus elimination. In order to reach that goal, tetanus vaccine for pregnant women has been introduced in the routine immunization, and supplementary immunization activities have been conducted. In addition, clean deliveries have been promoted, and tetanus surveillance has been conducted. Currently, the country expresses the need to formalize the validation of maternal and neonatal tetanus elimination. The objective of the present study was to ascertain whether the Côte-d’Ivoire could be considered free of maternal and neonatal tetanus. Methods. We conducted a cross-sectional study between 2009 and 2011, in the four health district at high risk of maternal and neonatal tetanus in Côte-d’Ivoire. In each district, two health facilities with the poorest performance have been selected. In the catchment area of each health facility, two neighborhoods have been randomly selected. In each neighborhood 20 women of childbearing age and 10 other women with a child aged less than 2 years have been randomly selected through a household survey. Parameters of interest were the following: maternal and neonatal tetanus surveillance, prenatal visits and clean deliveries, and tetanus vaccination. Results. Data have been collected from four (4) health district management teams, eight (8) health facility managers, sixteen (16) village chiefs, four hundred (400) women of childbearing age, and two hundred (200) women with a child aged less than 2 years. The proportion of deliveries in public hospital varied from 16% to 80%. Substances were systematically applied on the umbilical cord after delivery. TT2+ coverage was greater than 80% in 3 districts. The proportion of infants who received all the vaccines for their age ranged from 24% to 70%. No case of maternal and neonatal tetanus has been notified from 2009 to 2011. Conclusion. The Côte-d’Ivoire is on the right way to eliminate maternal and neonatal tetanus.

Keywords: elimination, tetanus, maternal, neonatal, Côte-d’Ivoire

Article information

Received: March 8, 2016; Accepted: Dec. 3, 2017

Contexte et objectif. La Côte-d’Ivoire a adhéré à l’initiative mondiale d’élimination du tétanos maternel et néonatal (TMN). Pour y parvenir, il a introduit la vaccination antitétanique pour les femmes enceintes dans la vaccination de routine et organisé des activités de vaccination supplémentaires (AVS). Il a aussi fait la promotion de l’accouchement propre et conduit une surveillance du tétanos néonatal (TNN). Ensuite, Le pays a exprimé le besoin de formaliser la validation de l’élimination du TMN. L’objectif était de vérifier que la Côte-d’Ivoire pouvait être considérée comme un pays ayant éliminé le TMN. Méthodes. Nous avons réalisé une étude transversale, dans les quatre districts sanitaires les plus à risque de TMN en Côte-d’Ivoire, entre janvier 2009 et décembre 2011. Dans chaque district, les deux aires de santé les moins performantes ont été retenues. Dans chacune d’elles, deux localités ont été tirées au sort. Dans chaque localité, l’enquête de ménages sélectionnés de façon aléatoire avait permis d’interviewer 20 femmes en âge de procréer et 10 autres femmes ayant un enfant de moins de 2 ans sélectionné par tirage au sort. Les domaines d’intérêt étaient la surveillance du TMN, les consultations prénatales et accouchements Résultats. L’enquête avait permis de recueillir des données auprès de quatre (4) équipes cadres de district, huit (8) responsables d’aire de santé, seize (16) responsables de villages, quatre cent (400) femmes en âge de procréer et deux cent (200) femmes ayant un enfant de moins de 2 ans. Les proportions d’accouchements dans les structures publiques de soins variaient de 16% à 80%. Des substances étaient systématiquement appliquées sur la plaie du cordon ombilical. La couverture vaccinale pour la deuxième dose du vaccin antitétanique (VAT 2+) était supérieure à 80% dans 3 districts. La proportion d’enfants à jour de leurs vaccins variait de 24% à 70%. Aucun cas de TMN n’a été notifié de 2009 à 2011.Conclusion. La Côte-d’Ivoire est en bonne voie pour l’élimination du TMN.

Mots-clés : élimination, tétanos, maternel, néonatal, Côte-d’Ivoire

Historique de l’article

Reçu le 8 mars 2016

Accepté le 3 décembre 2017

 

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top