skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Le parcours de l’enfant atteint de tuberculose pulmonaire avant l’admission au CHU de Brazzaville (Congo)

.:: Auteurs : Mabiala JRB*, Pandzou N*, Senga P*.


* Service de Pédiatrie Nourrissons, CHU

BP : 32, Brazzaville – Congo

Résumé

Objectifs : Identifier les difficultés rencontrées dans l’approche diagnostique de la tuberculose pulmonaire avant l’admission au CHU, en analyser l’impact sur le délai de diagnostic et, proposer une stratégie visant à réduire le délai de diagnostic de la tuberculose chez l’enfant à Brazzaville.
Matériel et méthode : Il s’agit d’une enquête prospective réalisée de juillet 2004 à juillet 2006. Elle a concerné 253 enfants hospitalisés au CHU de Brazzaville pour tuberculose pulmonaire.
Résultats : Cent quatre-vingt un enfants (71,5%) présentaient une atteinte pulmonaire isolée tandis que chez 72 autres (28,5%), s’associaient un ou deux foyers extrapulmonaires. L’âge variait entre 7 mois et 15 ans (moyenne : 6 ans et 5 mois). La notion de contage était retrouvée dans 128 cas (50,6%). La sérologie VIH s’était révélée positive dans 33,6%. Devant les symptômes de l’enfant, les parents observaient une attitude attentiste dans 16,2% des cas, recouraient à une consultation de médecine alternative (38,7%) associée ou non à une consultation de médecine moderne (68,4%). Le délai de diagnostic était inférieur à 1 mois dans 29 cas (11,5%), compris entre 1 et 3 mois dans 127 cas (50,2%) et supérieur à 3 mois dans 97 cas (38,3%). Les facteurs liés au retard de diagnostic étaient : l’absence de notion de contage (p< 0,01), l’âge de l’enfant compris entre 11 et 15 ans (p< 0,001), l’attitude attentiste des parents devant les symptômes de l’enfant et le recours aux médecines alternatives (p< 0,01). En revanche, la forme clinique et le statut sérologique pour le VIH n’exerçaient aucune influence sur le délai de diagnostic.
Conclusion : La tuberculose à Brazzaville reste encore caractérisée par un retard de diagnostic. Le renforcement des capacités du système de santé, la mise en oeuvre d’une meilleure politique de prise en charge des dépenses de santé et la promotion de l’information, l’éducation et la communication contribueraient très certainement à réduire le délai de diagnostic.
Mots clés : Tuberculose, retard de diagnostic, médecine alternative, enfant, Congo.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top