skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Fixation methods and sites in treating Zygomatic Fractures

.:: Auteurs : Qing-Bin Zhang1, Jin-Di Hu2, Li-Bin Dong3, Jing-Bo Guan4, Xi-Lin Zhao5

Résumé

Objectif et méthodes. Une étude rétrospective menée à l’Hôpital Stomatologique de l’Université d’Hebei (Chine) a décrit la technique et les sites de fixation des fractures zygomatiques chez 152 patients.

Résultats. 84 anciennes et 68 fractures récentes résultant  principalement du trafic routier ont été concernées. Les patients âgés de 20 à 40 ans étaient principalement de sexe masculin. 123 patients ont connu une fixation rigide interne et 29, une fixation par fil d’acier. La fixation interne rigide a recouru à 328 plaques Ti parmi lesquelles 86 ont été utiliseés pour suture fronto-zygomatiques, 105 pour sutures maxillo-zygomatiques et/ou de la crête, 42 pour sutures temporo-zygomatiques et 95 au niveau du trait fracturaire.

Conclusion. Le trafic routier est la première cause de fracture zygomatique dans ce milieu. La fixation interne rigide gagne de plus en plus du terrain grâce au développement des théories de AO/ISP. Les sites de placement des plaques Ti ont été, les sutures fronto, maxillo et temporo-zygomatiques de même que les traits fracturaires. Mots-clés : Fractures zygomatiques, méthodes, sites, fixation 1 Department of Oral and

[Téléchargement introuvable]

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top