skip to Main Content

Traitement des lésions ostéo-articulaires traumatiques de la main, du pied et du poignet par le minifixateur «K-Digifix »

.:: Auteurs : Uwonda A*, Panda Mb**.


* Service de Chirurgie, Hôpital BOnzola – Miba/ Mbuji-Mayi

** Département de Chirurgie / CUK

Résumé

La prise en charge des lésions complexes des extrémités est bien documentée à l’heure actuelle. L’inaccessibilité du matériel d’ostéosynthèse limite fortement le recours à cette technique dans nos pays sous-équipés. Les auteurs rapportent leur expérience du minifixateur (broches de Kirshner et fiches électriques) K-Digifix dans certaines indications. 29 patients avec diverses lésions traumatiques des mains, des pieds ou du poignet ont bénéficié de ce traitement à l’hôpital Bonzola (Mbuji-Mayi, RD. Congo).
Après un follow-up de 6 mois, 79,3% ont connu une reprise totale de la forme anatomique, 86,2% ont eu une récupération satisfaisante de la mobilité articulaire et 82,7% ont montré une bonne reconstitution à la radiographie osseuse. Peu d’incidents techniques ou de complications ont été observées notamment : défaillance du matériel (4 cas ; 14,8%) en moyenne au 24ème jour post-opératoire, réaction inflammatoire sur le trajet des implants (6 cas ; 22,2%) et infection superficielle du site opératoire (1 cas ; 3,7%). Le coût moyen du matériel s’élève à 12,5 Usd. Le minifixateur K-Digifix devrait être largement utilisé dans le traitement de certaines lésions traumatiques osseuses dans nos milieux démunis, eu égard à la modicité de son coût et à la rareté des complications.
Mots-clés : Minifixateur, lésions des extrémités, ostéosynthèse, Mbujimayi.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top