skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Relation entre composition corporelle et valeurs spirométriques dans la population adulte de Kinshasa de 20 à 70 ans / Body composition and spirometric values in an adult population of Kinshasa, aged 20-70 years

Auteurs

Boniface Kamanga Muamba1, Jean-Marie Kayembe Ntumba2, Patrick Kayembe Kalambayi3, Constant Nkiama Ekisawa1, Louise Kikontwe Kalabo1, Marie Nkoy Lenga1, Alphonse Massamba4

Appartenance

1 Médecine Physique et Réhabilitation, Faculté de Médecine, UNIKIN, RDC
2 Pneumologie, Cliniques Universitaires de Kinshasa
3. Ecole de Santé publique, UNIKIN, RDC
4. Université Marien Ngouabi, Congo-Brazzaville Article information

Correspondance
Boniface Kamanga Muamba,
Courriel : kamangamuamba@hotmail.com;
Tél. : +243998175509 ; +243819999573


SummaryRésumé

Context. Impact of individual anthropometric measures on spirometric values has been previously established. The relevance of body mass indices (BMI) is increasingly being considered, especially in the establishment of reference spirometric equations. Objective. To assess the influence of body composition on spirometric values in healthy adults. Methods. In a cross-sectional survey, spirometric and body composition data of participants were analyzed. Spirometry was performed using a SPIROBANK A23-OU and body indices measured with an OMRON brand impedance meter, type BF 511. Multivariate linear regression helped to determine association between studied parameters, stratified by sex and age groups. Results. A total of 7443 subjects (males, 56.9 %), median age of 37 years for men and 39 years for women were included. A negative correlation regardless of gender, was observed between spirometric values (FEV1, FVC, PEF° and body mass indices including: fat mass (Men vs Women: r= 0.009, P < 0.001 vs r= 0.003, P=0.148), visceral fat, waist size and BMI. Differences were significantely linked to the proportion of fat mass and/or a BMI ≥ 30 Kg/m². Lean mass, on the other hand, appeared to positively influence respiratory function in both genders (r= 0.003; P=0.218 vs r=0.018, P< 0.0001). Conclusion. The study emphasizes the relevance of integrating anthropometric and body composition data in the determination of spirometric reference values. Larger community based surveys are needed to validate the reference equations for futher use.
Keywords. Body Composition, correlation, spirometric values, adult, Kinshasa

Article information
Received date: 1 October 2018
Accepted date: 30 November 2018

Contexte. Les données anthropométriques influencent les valeurs spirométriques d’un individu. La contribution des indices de masse corporelle est de plus en plus considérée, surtout dans l’établissement des équations de référence pour une population donnée. Objectif. Evaluer l’impact de la composition corporelle sur les valeurs spirométriques dans une population des sujets sains. Méthodes. L’enquête transversale a analysé les données spirométriques et les indices de la composition corporelle (IMC) de participants. Les valeurs spirométriques ont été mesurées à l’aide d’un spiromètre de marque SPIROBANK A23-0U, et les indices de masse corporelle, à l’aide d’un impédancimètre de marque OMRON, type BF 511. Les associations ont été recherchées entre paramètres étudiés stratifiés par sexe et en groupes d’âge, à l’aide d’une analyse multivariée par régression linéaire. Résultats. Au total, 7443 sujets (sexe masculin, 56,9%), d’âge médian de 37 ans chez les hommes et 39 ans chez les femmes ont été inclus. Une corrélation négative, indépendamment du sexe, a été observée entre les valeurs spirométriques (VEMS, CVF, DEP) et les indices de masse corporelle dont : la masse grasse (Hommes vs Femmes : r =0,009, P<0,0001 vs r=0,003, P=0,148), la graisse viscérale, le tour de taille et l’IMC. Cette dernière était plus marquée chez les sujets avec proportion plus importante de masse grasse et/ou un IMC ≥ 30 Kg par m². La masse maigre quant à elle, semblait positivement influencer la fonction respiratoire et ce, indépendamment du sexe (r= 0,003 ; P= 0,218 vs r=0,018, P < 0,0001). Conclusion : Cette étude renforce la pertinence d’intégrer les données anthropométriques et de la composition corporelle dans la détermination des valeurs spirométriques de référence. Des enquêtes multicentriques s’imposent, en vue de la validation des équations de référence.
Mots clés: Composition corporelle, corrélation, valeurs spirométriques, adulte, Kinshasa

02_Relation-entre-composition-corporelle-et-valeurs-spirométriques-dans-la-population-adulte-de-Kinshasa-de-20-à-70-ans.pdf (27 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top