skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

LlPID AND NON LIPID CARDIOVASCULAR RISK FACTORS AMONG BLACK PATIENTS WITH IDIOPATHIC NEPHROTIC SYNDROME

.:: Auteurs : LEPIRA FB1, MAKULO JR1, KAYEMBE PK3, M’BuYAMBA-KABANGU JR2, NSEKA MN1

Résumé

Objectif
Déterminer la prévalence des facteurs lipidiques et non lipidiques de risque cardiovasculaire chez des patients porteurs du syndrome néphrotique idiopathique,
Méthodes
Analyse rétrospective des don::ées de 66 patients (34 hommes et 32 femmes; âge moyen 33 ± 13 ans) pour la présence des facteurs lipidiques et non lipidiques de risque cardiovasculaire. La dyslipidémie athérogène était définie par un taux de triglycérides (TG) > 1,07 mmoliL et/ou HDL-C < 1,03 mmol/L; l’hypertension artérielle (HTA) par une pression artérielle (PA) ~ 140/90 mm Hg ou une notion de traitement antihypertenseur; la dysglycémie par un taux de glucose plasmatique à jeun> 5,10 mmoUL et la maladie rénale
chronique (MRC) par une clairance de la créatinine (CCI) < 60 mUmin selon les recommendations de « National Kidney Foundation »,
Résultats
Les valeurs moyennes des facteurs de risque étudiés se présentaient comme suit: PA 132 ± 22/86 ± 13 mm Hg, cholestérol total (TC) 9.43 ± 5,38 mmoUL, LDL-c 4,65 ± 2.24 mmol/L, HDL-c 0.92 ± 0.07 mmoUL, TG 3.42 ± 2,37 mmollL, CCI 76 ± 41 mUmin et protéinurie/24h 4.47 ± 2,89 g, Les lésions histologiques observées consistaient en glomérulosclérose focale et segmentaire (GSFS, 50%), lésions glomérulaires minimes (LGM, 17%), glomerulonéphrite chronique (GNC, 17%) et glomérulonéphrite proliférative (GNP, 14%).
L’hypercholestérolémie, l’hypertriglycéridémie et la dyslipidémie athérogène étaient observées, respectivement, chez 49 (71%), 45 (68%) et 17 patients (41%), La MRC, l’HTA et la dysglycémie étaient présentes, respectivement, chez 36 (54%), 25 (38%) et 4 patients (6%), En plus de la protéinurie, la coexistence de 1, 2 et 3 facteurs de risque cardiovasculaire était observée, respectivement, chez 24 (36%), 25 (38%) et 15 patients (23%),
Conclusion
La protéinurie est associée dans la présente série à plusieurs facteurs lipidiques et non lipidiques de risque cardiovasculaire exposant ces patients à un risque élevé de maladies cardiovasculaires et de progression de l’atteinte rénale sous jacente. De ce fait. une approche intégrée ciblant ces différents facteurs de risque et associant le contrôle des facteurs du mode de vie et le traitement phanmacologique devrait être encourager dans le syndrome néphrotque.
Mots clé
: Facteurs de risque cardiovasculaire, Prévalence, Syndrome néphrotique.

LlPID-AND-NON-LIPID-CARDIOVASCULAR-RISK-FACTORS-AMONG-BLACK-PATIENTS-WITH-IDIOPATHIC-NEPHROTIC-SYNDROME.pdf (26 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top