skip to Main Content

Issue défavorable de l’hypertension artérielle trois mois après l’accouchement au Centre hospitalier universitaire du Borgou, au Bénin / Adverse issue of hypertension three months after delivery at the Borgou teaching hospital, Benin

Auteurs
Séraphin Ahoui1, Mahublo Vinablo Vodouhe², Fanny Hounkponou Ahouingnan², Carole Talla1, Evariste Christel Eteka1, Kabibou Salifou²

Appartenances
1 Département de médecine et spécialités médicales, Faculté de Médecine, Université de Parakou 2 Département de la mère et de l’enfant Faculté de Médecine, Université de Parakou

Correspondance

Ahoui Seraphin

Courriel: drserahoui@gmail.com ou serahoui@yahoo.fr

SummaryRésumé

Context and objective. Little is known about the burden of gravido-puerperal hypertension in sub-Saharan Africa. The present study aimed to describe the incidence and predictors of adverse outcome of the gravido-puerperal hypertension in 3 months following the delivery. Methods. A prospective cohort study including all pregnant women seen from April 1 to September 30, 2019 was conducted in the Borgou Teaching Hospital, Benin. All pregnant women who developed hypertension were followed up for a period of three months postpartum. The dependent variable was the unfavorable prognosis of hypertension during pregnancy and postpartum, retained if hypertension persisted and/or was associated with clinical and/or paraclinical signs of severity or the occurrence of death. We used multivariate logistic regression analysis at the 5% threshold to identify factors associated with adverse outcome of hypertension three months after delivery. Results. Of the 1050 women admitted, 185 (17.6 %) had postpartum hypertension (PPH). Seventy-eight women were included, of whom 73.0% had preeclampsia, 19.2% gestational hypertension, 3.8% superadded preeclampsia, and 3.8% chronic hypertension. Eleven cases of death were recorded. Of the 67 women who participated during the 3 months of the study, the outcome of the hypertension was unfavorable in 19.4% of cases. The predictors of the adverse outcome of the gravido-puerperal hypertension were postpartum complications and disseminated intravascular coagulation. Conclusion. Gravido-puerperal hypertension has an unfavorable prognosis due to several factors.

Keywords: Gravido-puerperal hypertension, adverse outcome, Benin

Received: March 16th, 2021

Accepted: January 28th, 2022

https://dx.doi.org/10.4314/aamed.v15i2.4

Contexte et objectif. Le fardeau de l’hypertension artérielle gravido-puerpérale en Afrique subsaharienne est peu connu. La présenté étude avait pour objectif de déterminer l’incidence et les prédicteurs de l’issue défavorable de l’HTA trois mois après l’accouchement. Méthodes. Il s’agissait d’une étude de cohorte prospective enrôlant des gestantes, entre les 1er avril et 30 septembre 2019, dans le service de gynéco-obstétrique, du Centre hospitalier universitaire du Borgou, Benin. Toutes les gestantes ayant présenté une HTA, ont été suivies sur une période de trois mois en post-partum. La variable dépendante était le pronostic défavorable de l’HTA au cours de la grossesse et du post partum, retenue si l’HTA persistante et/ou associée à des signes de gravité cliniques et/ou paracliniques ou la survenue du décès. Nous avons recouru à l’analyse de régression logistique multivariée au seuil de 5 %, pour identifier les facteurs associés à l’issue défavorable de l’HTA trois mois après l’accouchement. Résultats. Sur les 1050 admises, 185 (17,6 %) ont présenté une HTA-GP. Nous avons inclus 78 femmes parmi lesquelles 73,0 % avaient une pré-éclampsie, 19,2 % une hypertension artérielle gestationnelle, 3,8 % une pré-éclampsie surajoutée et 3,8 % autres, une hypertension artérielle chronique. Onze cas de décès ont été enregistrés. Sur les 67 femmes ayant participé durant les trois mois, l’issue de l’HTA a été défavorable dans 19,4 % des cas. Les prédicteurs de l’hypertension artérielle gravido-puerpérale comprenaient les complications de suite de couches et la coagulation intravasculaire disséminée. Conclusion. L’HTA gravido-puerpérale est d’un pronostic défavorable et qui est dû à plusieurs facteurs.

Mots-clés : Hypertension artérielle gravido-puerpérale, pronostic défavorable, Bénin

Reçu le 16 mars 2021

Accepté le 28 janvier 2022

https://dx.doi.org/10.4314/aamed.v15i2.4

04-Issue-defavorable-de-lhypertension-arterielle-trois-mois-apres-laccouchement-au-Centre.pdf (29 téléchargements)

CC BY 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution 4.0.

Back To Top