Mpunga DM1, Lubo I², Mafuta EM1, Nguma AM3.

1 Ecole de Santé Publique de Kinshasa, Faculté de Médecine, Université de Kinshasa, RDC
2 Université Simon Kimbangu
3 Département de gynéco-obstétrique des Cliniques Universitaires de Kinshasa, RDC

Correspondance

Mpunga DM
Courriel: mpungadieudonne@yahoo.fr


Objective. The objective of this study was to determine the influence of prenatal visits on outcomes of pregnancy with fetal viability.

Methods. We conducted a cross-sectional study comparing women who had regular antenatal visits to those who did not in the maternity of the General Provincial Referral Hospital of Kinshasa from January to December 2010. The study participants were randomly selected by a systematic sampling. The variables of interest were: age of the pregnant woman, parity, gestity, number of antennal clinics attended, gestational age at delivery, mode of delivery, blood pressure, weight at birth, and the health condition of the infant at birth.

Results. Among the 176 women whose records were examined, 82.37 percent [76.26-87.49] had attended antenatal clinics regularly. Their mean age for pregnant women was 29±6 years. The majority of women were in their first pregnancy (47 %). The pregnant women who attended prenatal clinics regularly are three times more likely to deliver vaginally than those who had irregular prenatal visits (OR=2.67; 95% CI: 1.11-6.41). Likewise, the rate of infants born with a normal weight and infants in good health condition was respectively three times higher (OR=3.35; 95% CI:1.49-7.54) and six times higher (OR=5.78; 95%CI: 2.33-14.31) for women who had regular prenatal visits compared to those who had irregular visits.

Conclusion. This study has indicated that regular and appropriate prenatal visits may contribute to the improvement of maternal and newborn health.

Key words: antenatal clinic, prognosis of pregnancy, fetal viability

Article information

Received date: 15 April 2015

Accepted date: 10 February 2016

Objectif. L’objectif de cette étude était de déterminer l’influence des visites prénatales sur l’issue des grossesses ayant atteint l’âge de la viabilité fœtale.

Méthodes. Nous avons entrepris une étude transversale comparant les femmes ayant suivi régulièrement les consultations prénatales à celles n’ayant pas un suivi régulier de consultations prénatales, à la maternité de l’Hôpital Général de Référence Provincial de Kinshasa ; entre janvier et décembre 2010. Les sujets de l’étude étaient sélectionnés par échantillonnage aléatoire systématique avec un pas de sondage. Les variables d’intérêt étaient l’âge de la gestante, la parité, la gestité, le nombre de consultations prénatales suivies, l’âge gestationnel à l’accouchement, le mode d’accouchement, la tension artérielle, le poids de naissance et l’état de l’enfant à la naissance.

Résultats. Parmi les 176 femmes dont les dossiers ont été examinés, 82,37% [76,23-87,49] avaient des visites prénatales régulières. L’âge moyen des gestantes était de 29 ± 6 ans, la majorité des femmes étaient des primipares (47%); les gestantes ayant des visites prénatales régulières avaient trois fois plus de chance d’accoucher par voie basse que celles ayant des visites prénatales irrégulières (OR=2,67 ; IC95% :1,11-6,41). De même, la fréquence des enfants nés avec un poids normal et une bonne vitalité étaient élevées respectivement de trois fois (OR=3,35 ; IC95% : 1,49-7,54) et de six fois (OR=5,78 ; IC95% : 2,33-14,31) chez les femmes régulières aux visites prénatales par rapport à celles qui étaient irrégulières.

Conclusion. Cette étude a montré que les visites prénatales régulières et de bonne qualité peuvent contribuer à l’amélioration de la santé maternelle et infantile.

Mots clés : Consultation prénatale, pronostic de la grossesse, viabilité fœtale

Historique de l’article

Reçu le 15 avril 2015

Accepté le 10 fevrier 2016

6-Influence-des-visites-prenatales-sur-l-issue-des-grossesses-ayant-atteint-l-age-de-la-viabilité-fœtale-cas-de-l-Hopital-Provincial-General-de-Reference-de-Kinshasa.pdf (33 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.