skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Fréquence et déterminants du diabète gestationnel à Bukavu, en République Démocratique du Congo / Prevalence and determinants of gestational diabetes mellitus in Bukavu, in the Democratic Republic of the Congo

Auteurs

Yvette Bisimwa Kujirakwinja1, Guy Mulume Oderhwa Mulinganya1, Dieudonné Mushengezi Sengeyi1,2.

Appartenances

1 Département de gynécologie-obstétrique, Université Catholique de Bukavu (UCB)/ Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu

2 Département de Gynéco-obstétrique, Université de Kinshasa

Correspondance

Yvette Bisimwa Kujirakwinja, MD

Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu

Email: yvekb200@yahoo.fr

Télephone : +243 84 74 44 559

SummaryRésumé

Context and objective. Gestational diabetes mellitus (GDM) is a major public health problem. Aspects of hyperglycemia during pregnancy, particularly those related to classification and diagnosis remain controversial. The objective of the present study was to assess prevalence and determinants of GDM.

Methods. In an analytical cross sectional study, fasting plasma glucose has been done in in 420 pregnant women between 24 and 40 weeks of gestation going to prenatal visit in three health centers of Bukavu from July to December 2016. An oral glucose tolerance test (OGTT) with 75 g of anhydrous glucose was performed in women having fasting plasma glucose under 92 mg/dL. The Association of Diabetes and Pregnancy Study Group (IADPSG) and WHO criteria were used to diagnose GDM.

Results. Prevalence of GDM and pre-existing diabetes was 44% and 26.6%, respectively. Family history of diabetes in the first degree (57.8%) and of macrosomia (46%) were the most encountered risk factors. The sole determinant independently associated with GDM was previous story of macrosomia (adjusted OR 2.37, [CI 95 % 1.54 – 4.16], p = 0.0025).

Conclusion. Roughly half pregnant women in Bukavu exhibit GDM, particular among those having history of fetal macrosomia and previous history of diabetes in the family in the first degree.

Key words: gestational diabetes, history of diabetes, Bukavu

Received: February 11th, 2019

Accepted: November 30th, 2019

Contexte et objectif. Le diabète gestationnel (DG) constitue un problème de santé publique. Les aspects de l’hyperglycémie durant la grossesse, notamment ceux liés à la classification et au diagnostic restent controversés. La présente étude a évalué la fréquence et recherché les déterminants du DG.

Méthodes. Dans une étude transversale analytique, la glycémie à jeun a été réalisée chez 420 gestantes porteuses d’une grossesse de 24 à 40 SA suivies en consultation prénatale (CPN) ; dans trois structures sanitaires des trois zones de santé de Bukavu, entre juillet et décembre 2016. Chez les parturientes avec une glycémie à jeun < 92 mg/dL, un test d’HGPO (avec 75g du glucose anhydre) avait été réalisé. Les critères de l’IADPSG et de l’OMS ont été utilisés pour diagnostiquer le DG.

Résultats. La prévalence du DG et du diabète préexistant était respectivement, de 44,0% et 26,6%. L’antécédent familial de diabète sucré au premier degré (57,8%) et de macrosomie (46%) étaient les facteurs de risque de DG les plus fréquemment retrouvés. Le seul déterminant indépendamment associé au DG est l’antécédent familial du diabète (OR ajusté de 2,37 [IC 95% : 1,54 – 4,16], p= 0,0025).

Conclusion. Près de la moitié des gestantes à Bukavu présente un DG. L’antécédent familial du diabète en est le seul déterminant indépendant.

Mots clés: diabète gestationnel, ATCD de diabète, Bukavu

Reçu le 11 février 2019

Accepté le 30 novembre 2019

03-Fréquence-et-déterminants-du-diabète-gestationnel-à-Bukavu.pdf (51 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top