skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Fréquence des vices de réfractions chez les enfants et adolescents âgés de 5 à 18 ans à l’Institut d’ophtalmologie tropicale d’Afrique, au Mali / Prevalence of refractive defects in children and adolescents aged from 5 to 18 at African tropical ophtamology Institute, in Mali

Auteur

Diallo Seydou

Correspondance

Diallo Seydou, MD

Service d’Ophtalmologie

BP: 248 Iota, Bamako/Mali

Courriel : diall907@yahoo.fr


SummaryRésumé

Context and purpose. Refractive errors are a social and educational public health problem but little is known about it’s burden in sub-Saharan Africa. The present study aimed to determine the prevalence and describe refractive errors in children and adolescents in school environment. Methods. In this descriptive cross-sectional study, children aged between 5 and 18 years performed ocular examination from January 2017 to February 2018 at Optometry Department of the Institute of Tropical Ophthalmology of Africa (Iota). Parameters of interests were: sociodemographic, optometric and ophthalmological data The optometric examination data.

Results. 220 subjects were enrolled. Their average age was 11 years and the sex ratio was 1.85/1 in favor of girls. The prevalence of refractive vice was 46.8%. Overall, it was: astigmatism 55.53%, hyperopia 27.18% of cases and myopia 2.91%. Emmetropia accounted for 14.38% of cases.

Conclusion: Roughly half of children and adolescents exhibit refractive errors, mainly astigmatism (which may lead to amblyopia if not corrected). Studies in order to search risk factors for refractive vice are needed.

Key words: prevalence, refractive errors, children and adolescents

Article information

Received: February 2nd, 2019

Accepted: August 27th, 2019

Contexte et objectif. Les vices de réfraction, constituent un problème de santé publique sur le plan social et scolaire, mais leur ampleur dans les pays d’Afrique subsaharienne est peu connue. La présente étude avait pour objectif de déterminer la fréquence et décrire des vices de réfractions chez les enfants et adolescents en âge scolaire.

Méthodes. Dans étude transversale et descriptive, les enfants âgés de 5 à 18 ans ; ont subi un examen oculaire, entre janvier 2017 et février 2018, dans le service d’optométrie de l’institut d’ophtalmologie tropicale d’Afrique (Iota). Les paramètres d’intérêt comprenaient les données sociodémographiques, optométriques et ophtalmologiques.

Résultats. 220 sujets ont été examinés. Leur âge moyen était de 11 ans avec un sexe ratio de 1,8/1 en faveur des filles. La fréquence hospitalière du vice réfractif a été de 46,8%. Dans l’ensemble, il s’agissait : l’astigmatisme 55,53%, l’hypermétropie 27,18% des cas et la myopie 2,91%. Les emmétropes représentaient 14,38% des cas.

Conclusion. Près de la moitié d’enfants en âge scolaire présentent des vices de réfraction, en particulier l’astigmatisme (avec risque d’amblyopie si non corrigé). Des études ultérieures à la recherche des facteurs de risque de cette pathologie sont à envisager.

Mots clés : fréquence, vices de réfraction, enfants et adolescents

Historique de l’article

Reçu le 2 février 2019

Accepté le 27 août 2019

07-Fréquence-des-vices-de-réfractions-chez-les-enfants-et-adolescents-âgés-de-5-à-18-ans-à-l’Institut-d’ophtalmologie-tropicale-d’Afrique-au-Mali.pdf (49 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top