skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Endoscopies digestives à Kinshasa : pratique de l’endoscopie interventionnelle. Etude multicentrique rétrospective Digestive endoscopies in Kinshasa (RD Congo): practice of interventional endoscopy. Retrospective multicenter study

Tshimpi A* **, NdarabuTh* **, Loleke E**, Nkodila A**, Lumbeto I**, Lusakumunu D***, Tshiamala P***, Kamey E***, Makulo JR*, Situakibanza H*, Kayembe JM*, Matanda R*, Mbendi S*.
* Service d‟Hépatogastroentérologie des Cliniques Universitaires de Kinshasa.
** Clinique Marie Yvette/Kinshasa (RDC)
*** Clinique Astryd-Clinique Alliance-Centre Hospitalier Nganga/Kinshasa
Correspondance : Tshimpi Antoine ; Clinique Marie-Yvette ; antshimpi@aol.com; Phone :+243 85 103 53 83

SummaryRésumé

Objective. To determine the place of interventional endoscopy among digestive endoscopies carried out in the province of Kinshasa. Methods. In retrospective study, data on digestive endoscopies from 5 centers in the province of Kinshasa practicing endoscopy between January 2015 and June 2016 were examined. Parameters of interest were the following: endoscopy indications, endoscopic procedure, endoscopic diagnosis, proportion of interventional endoscopic procedures and type of endoscopic interventional. Results. 2411 patients had benefited from digestive endoscopies. 397 out of 2411 patients (16.5%) were treated at the Kinshasa University hospital (CUK), 395 (16.4%) at the Clinique Marie-Yvette (CLIMY), 95 (3.9% (HPGRK), 269 (11.2%) at the Clinique alliance and 1255 (52.1%) at the Clinique Astrid (CLINAS). The main indications of digestive endoscopies were digestive hemorrhage (29.9%), epigastralgia (27.5%), portal hypertension (7.3%), known gastritis (5.4%), and cirrhosis known (1.5%). 67 patient out of 2411, or 2.8% of the cases, received an interventional endoscopic treatment, mainly (92.5%) in a single center. Interventional procedures performed included ligation of esophageal varices in 65.7% of cases; endoscopic dilation in 16.4% of cases, haemorrhoidal coagulation in 7.5% of cases, polypectomy in 6% of cases; a clip placement in 4.5% of cases. Conclusion. This study shows a very low proportion of therapeutic or interventional digestive endoscopy in the digestive endoscopy population. The majority of the interventions were performed in a single center. Ligation of esophageal varices was the most widely practiced procedure.
Keywords : diagnosis, digestive endoscopy, interventional endoscopic treatment, indication

Objectif. Déterminer la place de l‟endoscopie digestive interventionnelle parmi le nombre d‟endoscopies digestives réalisées dans la ville province de Kinshasa.
Méthodes. Dans une étude documentaire, toutes les données endoscopiques digestives, de tous les centres de la ville province de Kinshasa ont été colligées entre janvier 2015 et juin 2016. Les paramètres étudiés d‟intérêt étaient: l‟indication de l‟endoscopie digestive, le type d‟endoscopie effectué, le diagnostic endoscopique retenu, le nombre d‟actes endoscopiques diagnostiques, le nombre d‟actes endoscopiques thérapeutiques ou interventionnels, et le type d‟acte endoscopique interventionnel.
Résultats. 2411 patients avaient bénéficié d‟endoscopies digestives dans 5 structures hospitalières de la ville province de Kinshasa. Sur cette période, 397 patients sur 2411 (16,5%) ont été pris en charge aux Cliniques Universitaires de Kinshasa (CUK), 395 (16,4%) à la Clinique Marie-Yvette (CLIMY), 95 (3,9%) à l‟Hôpital provincial général de référence de Kinshasa (HPGRK), 269 (11,2%) à la Clinique alliance et 1255 (52,1%) à la Clinique Astrid (CLINAS).
Indications des endoscopies digestives. Les principales indications d‟endoscopies digestives étaient les suivantes: une hémorragie digestive dans 29,9% des cas ; épigastralgie dans 27,5% des cas ; hypertension portale dans 7,3% des cas ; gastrite connue dans 5,4% des cas et une cirrhose connue dans 1,5% des cas.
Soixante-sept patients sur 2411, soit 2,8% seulement des cas ont bénéficié d‟un traitement endoscopique interventionnel, majoritairement (92,5%) dans un seul centre.
Les actes interventionnels réalisés (tableau 1) étaient : une ligature des varices oesophagiennes dans 65,7% des cas ; une dilatation endoscopique dans 16,4% des cas, une coagulation hémorroïdaire dans 7,5% des cas, une polypectomie dans 6% des cas ; et une pose de clip dans 4,5% des cas.

Conclusion. Cette étude montre une proportion très faible d‟endoscopie digestive thérapeutique ou interventionnelle dans la population ayant bénéficié d‟une endoscopie digestive. La majorité des actes interventionnels ont été réalisés dans un seul centre. La ligature des varices oesophagiennes était l‟acte le plus pratiqué.
Mots clés : diagnostic, échographie intra-cavitaire, endoscopie, échographie interventionnelle

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top