skip to Main Content

Chirurgie des prolapsus génitaux au Centre Hospitalier Universitaire Souro Sanou de Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso Management of genital prolapses at the Souro Sanou Teaching Hospital of Bobo-Dioulasso, Burkina- Faso

.:: Auteurs : Der Adolphe S*, Ouattara S , Rurangwa A*, Sioho N*, Bambara M*, Dao B*.

Résumé

Objectifs. Décrire les types de prolapsus génitaux et en analyser les complications post-chirurgicales au Centre Hospitalier Universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso.
Méthode. Etude prospective et descriptive de 39 patientes opérées de prolapsus génital entre le 1er avril 2005 et le 30 septembre 2006. Le follow-up a été effectué 6 semaines, 3mois, puis 6 mois après la chirurgie. Un questionnaire écrit, semi-structuré a permis le recueil de données cliniques et les protocoles opératoires ont été revus.
Résultats : Trente-neuf patientes, porteuses de 84 types de prolapsus diagnostiqués (42,86%), ont été opérées, représentant près de 10% de l’ensemble d’interventions gynécologiques programmées. La fréquence annuelle des prolapsus génitaux en consultation gynécologique était de 4,2%. Les lésions étaient souvent associées (77%) et intéressaient les 3 étages dans 49% des cas. La cystocèle était la plus fréquente (79,5%), suivie de la rectocèle (71,8%) et des hystérocèles (50%). Deux tiers des interventions concernaient les prolapsus de degré 4. Six techniques opératoires ont été répertoriées, la plus fréquente étant la triple opération périnéale (51,3%). Les complications per opératoires (15,4%) ont été : une plaie vésicale, deux plaies rectales, et trois cas d’hémorragies. Deux patientes ont développé une rétention urinaire aiguë en postopératoire immédiat (5,1%). A 6 mois de suivi postopératoire, 7 cas de récidives (15,38%) ont été enregistrés : parmi lesquels, 6 cystocèles apparues dès la 6ème semaine.
Conclusion : La cystocèle est le type de prolapsus le plus fréquent dans notre service ; elle en représente avec l’hémorragie, les principales complications postchirurgicales, justifiant l’élaboration de lignes directrices pour une prise en charge efficace de cette pathologie.
Mots clé : Prolapsus génital, chirurgie, complications.

Septembre2012V5n_C2_B04.pdf (5574 téléchargements)

CC BY 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution 4.0.

Back To Top