skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Cancer du rein de l’adulte à l’Hôpital Aristide Le Dantec de Dakar : aspects épidémiologiques, cliniques, histo-pathologiques, thérapeutiques et évolutifs Kidney cancer in adults in Aristide Le Dantec hospital of Dakar: epidemiological, clinical, histopathological, therapeutic and evolutionary aspects

Auteurs

Abdoulaye Ndiath1, Modou Ndiaye1, Ousmane Sow1, El Hadj Malick Diaw1, Ousmane Dabo1, Babacar Sine1, Alioune Sarr1, Djeynaba Aboubakry Diop1, Ndiaga Seck Ndour1, Aboubacar Traoré2, Oumar Gaye1, Cyrille Ze Ondo1, Amath Thiam1, Ngor Mack Thiam1, Boubacar Fall1, Babacar Diao1, Papa Ahmed Fall1, Alain Khassim Ndoye1

Appartenances

1 Centre hospitalier universitaire Aristide Le Dantec de Dakar, Sénégal

2 Hôpital de la paix de Ziguinchor, Sénégal

Correspondance

Abdoulaye Ndiath, MD

Courriel : ndiath.ndiath23@gmail.com

SummaryRésumé

Context and objective. The mortality rate from kidney cancer in developing countries remains high, in part due to delayed diagnosis. This study aimed to describe the epidemiological profile of adult kidney cancer. Methods. A retrospective study was conducted (January 1st, 2014- December 31th, 2018), including all patients >=18 years followed for kidney cancer or metastases at the  Aristidie Le Dantec hospital of Dakar. Few epidemioclinical and paraclinical parameters were considered as well as TNM stage, treatment, histological type. Progression and survival was described using Kaplan Meier method.  Results. Fifty-seven patients were included. (mean age; 49.6 ± 15.6 years with a sex ratio M/F of 1.2). Arterial hypertension, smoking and obesity were the main risk factors found. The mean tumour size was 7.7 ± 4.4 cm. Left renal localization was more common. Ten patients (17.5%) had localized renal cancer, 18 (31.5%) had locally advanced cancer and 29 (50.8%) had metastatic cancer. Forty-five patients (78.9%) had undergone surgical treatment, five of whom had adjuvant treatment with an anti-angiogenic agent. Twelve patients or 21% had had anti-angiogenic therapy alone. Clear cell carcinoma was the most common histological type. The survival rate of patients at 2 years was 22% for surgical treatment, 8% for medical treatment. Beyond one year, there was no survival for medical-surgical treatment. Conclusion. This work reveals that adult kidney cancer affects young subjects and is discovered in advanced stages without any notable change in the epidemiological and clinical profile of these cancers in recent years.

Keywords: Cancer, Kidney, metastasis, nephrectomy, anti-angiogenic

Received: May 30th, 2020

Accepted: October 5th, 2020

Contexte et objectif. Le taux de mortalité du cancer du rein dans les pays en voie de développement reste important en partie lié au retard de diagnostic. Cette étude avait pour objectif de décrire le profil épidémiologique, diagnostique, thérapeutique et évolutif des cancers du rein de l’adulte sur les cinq dernières années. Méthodes. Il s’agissait d’une étude documentaire, et descriptive couvrant la période du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2018. Tous les patients âgés de 18 ans ou plus hospitalisés, suivis ou opérés à l’hopital Aristide Le Dantec pour un cancer du rein localisée ou métastatique étaient inclus. Les paramètres étudiés étaient : les aspects épidémiologiques, cliniques et paracliniques, le stade TNM, le traitement, le type histologique, l’évolution et la survie. La survie a été décrite par la méthode de Kaplan Meier. Résultats. Cinquante-sept patients étaient inclus. L’incidence moyenne annuelle était de 13. L’âge moyen des patients était de 49,6 ± 15,6 ans avec un sex-ratio M/F de 1,2. L’HTA, le tabagisme et l’obésité étaient les principaux facteurs de risque retrouvés. La taille moyenne de la tumeur était de 7,7 ± 4,4 cm. La localisation rénale gauche était plus fréquente. Dix patients soit 17,5% avaient un cancer localisé au rein, 18 (31,5%) un cancer localement avancé et 29 (50,8%) avaient un cancer métastatique. Quarante-cinq patients (78,9%) avaient eu un traitement chirurgical, dont cinq un traitement adjuvant par un anti-angiogénique. Douze patients soit 21% avaient eu un traitement anti-angiogénique seul. Le carcinome à cellules claires était le type hystologique le plus fréquent. Le taux de survie des patients á 2 ans était de 22 % pour le traitement chirurgical, 8% pour le traitement médical et au-delà d’un an il n’y a pas de survie pour le traitement médico-chirurgical. Conclusion. Le cancer du rein de l’adulte touche les sujets jeunes et est découvert à des stades évolués sans changement notable concernant le profil épidémiologique et clinique de ces cancers durant ces dernières années.

Mots-clés : Cancer, Rein, métastase, néphrectomie, anti-angiogénique

Reçu le 30 mai 2020

Accepté le 5 octobre 2020

10-Cancer-du-rein-de-ladulte-a-lHopital-Aristide-Le-Dantec-de-Dakar-1.pdf (30 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top