skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

BI-RADS 3 category breast lesions: mammography follow- up in Gabonese women / Lésions mammaires de catégorie BI-RADS 3 : suivi mammographique chez les femmes Gabonaises

Auteurs

Corinne Engohan Aloghe1, Ismael Hervé Koumakpayi1, Dadou Likonza Lokengo2,3, Gaelle Ebinda Mipinda1, Tsioukaka Ivanga Mahine1, Gray Delors1, Ernest Belembaogo1

Correspondance

Corrine Engohan Aloghe

Courriel : coengohan@yahoo.fr

Appartenances

1 Institut de Cancérologie, Libreville, Gabon

2 Département de Gynéco-obstétrique, Université de Kinshasa, Kinshasa, RD Congo

3 Département de Biologie médicale, Université du Québec à Trois-Rivières, Québec, Canada

SummaryRésumé

Context and objectives. Breast cancer is often diagnosed at an advanced stage in African women. The diagnostic performance of radiologists has shown shortcomings in the interpretation of lesions, particularly the lesions according to the Breast Imaging Reporting and Data System BI-RADS 3. The present study aimed to evaluate the mammographic follow –up and assess the evolution of these BI-RADS 3 lesions in women in Gabon. Methods. In this retrospective study, data of mammograms recordered between 2012 and 2016 were reviewed separately by two radiologists from different radiology departments in Libreville (Gabon). Only BI-RADS 3 breast lesions were evaluated (as the follow-up of the lesions and their evolution over time by mammography). Results. Of the 1033 mammograms analyzed, a total of 226 (21, 9 %) BI-RADS 3 lesions (210 women) were included. Mammographic follow-up could only be assessed in 20% of women. Eighty-one percent performed the first follow-up examination, 14% performed 2 follow-up and only 5% performed the third recommended mammographic follow-up. The course of these BI-RADS 3 lesions evolutions was most often characterised by regression of the lesions (67%). Conclusion. Although lesion regression is observed overtime, only one in five women with BI-RADS 3 breast lesion performs a control mammogram. This makes challenging the assessment and management of this lesion in Gabon.

Keywords: BI-RADS 3, Breast, follow-up mammography, Gabon

Received: August 21th, 2020

Accepted: January 12th, 2021

Contexte et objectifs. Le cancer du sein est souvent diagnostiqué à un stade avancé chez les femmes africaines. Les performances diagnostiques des radiologues ont montré des lacunes dans l’interprétation de lésions, en particulier la lésion selon le système Breast Imaging Reporting and Data System BIRADS-3. La présente étude a évalué le suivi et apprécié l’évolution de ces lésions chez les femmes au Gabon. Méthodes. Par une approche documentaire, des données mammographiques collectées entre 2012 et 2016 ont été revues séparément par 2 radiologues de différents services de radiologie à Libreville/Gabon. Seules les lésions mammaires classées BI-RADS3 ont été évaluées (le suivi des lésions et leur évolution dans le temps par la mammographie). Résultats. Sur les 1033 mammographies analysées, un total de 226 (21,9 %) lésions classées BI-RADS 3 (210 femmes) a été retenu. Le suivi par mammographie n’a pu être évalué que sur 20,5% femmes. Quatre-vingts un pour cent ont fait le premier contrôle, 14 % ont réalisé 2 contrôles et seulement 5% ont réalisé le troisième contrôle recommandé. L’évolution de ces lésions BI-RADS 3 était caractérisée le plus souvent par une régression des lésions (67 %).  Conclusion. Bien qu’une régression lésionnelle soit observée dans le temps, seulement une femme sur cinq ayant des lésions du sein classées BI-RADS 3 réalise une mamographie de contrôle. Ce qui rend hasardeuse l’évaluation et la prise en charge de cette lésion au Gabon.

Mots-clés: BI-RADS 3, sein, suivi mamographique, Gabon

Reçu le 21 août 2020

Accepté le 12 janvier 2021

7-BI-RADS-3-category-breast-lesions_mammography-follow-up-in-Gabonese-women-compresse.pdf (31 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top