skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Assessment of treatment outcomes of multidrug-resistant tuberculosis patients in D R Congo: A study based on drug regimens used between 2007 to 2017 / Évaluation des issues thérapeutiques des patients atteints de la tuberculose à bacilles multi résistants : étude basée sur les régimes de médicaments utilisés en République Démocratique du Congo de 2007 à 2017

Auteurs
Serge F. Bisuta1, Jean-Marie N. Kayembe1, Zacharie M. Kashongwe1, Pascale S. Mulomba2, Jules R. Toloko2, Benoît O. Kabengele1, Hippolyte Nani Tuma Situakibanza3, Gauthier K. Mesia4, Ernest K. Sumaili5, Patrick K. Kayembe6

Appartenance

1 Pneumology Unit, University of Kinshasa

2 National Tuberculosis Program DR Congo

3 Infectious Diseases Unit, University of Kinshasa

4 Pharmacovigilance Unit, University of Kinshasa

5 Physiology Unit, University of Kinshasa

6 School of Public Health, University of Kinshasa

Correspondence
Serge Fueza Bisuta MD
Courriel: serge.bisuta@unikin.ac.cd


SummaryRésumé

Context. Little is known about therapeutic successes in MDR-TB patients under regimens containing second-line molecules. The present study aimed to assess therapeutic outcomes in patients under therapeutic regimens applied in DR Congo. Methods. This historical cohort study has included confirmed MDR-TB patients who received treatment between 2007 and 2017 in 218 TB centers in DR Congo.
Treatment outcome and survival at 36 months were analyzed using Zscore and chi square test. Kaplan-Meier method was performed to describe survival and Log Rank test helped in comparing curve based on the therapeutical regimen. Factors associated with therapeutic success and mortality predictors were assessed using multivariate logistic regression and Cox regression analysis, respectively.

Results.
The therapeutic success in the study group (n=1,724) was 72% (range 68-74%) for all regimen combined. The average death rate was 12.8% although the group of patients receiving Cyclosérine and Ofloxacine was the most affected (16%). The death rate was significantly higher in patients living in urban areas (15.2% versus 14.9%, p = 0.013) and also among MDR-TB/HIV co-infected patients (28.4% vs 15.7%, p<0.001) patients. The median survival of the study group was 722.7 days compared to 601.1 days for MDR-TB/HIV co-infected patients, and 736.7 days for HIV negative patients (p<0.001).

Conclusion.
Therapeutic successes are significant for the short regimen. However, the death rate remains high when Cycloserine and Ofloxacin are included in the regimen. The predictors of mortality are HIV infection and living in urban areas.
Keywords: Multi-drugresistant tuberculosis, correlates, therapeutic success, survival
Received: April 15th, 2019
Accepted: May 22th, 2019

Contexte. L’issue thérapeutique de la tuberculose multi résistante (TB-MR) sous les molécules de deuxième intention n’est pas très bien connue. La
présente étude a évalué les régimes thérapeutiques appliqués, en termes de succès thérapeutique et de survie. Méthodes. L’étude de cohorte historique a inclu les patients TB-MR confirmés et traités entre 2007 et 2017 dans 218 centres de tuberculose en RD Congo. L’issue thérapeutique et la survie à 36 mois ont été analysées. Le score Z ou le test de chi carré ont comparé des issues. La méthode de Kaplan-Meier a décrit les courbes de survie et le test de Log Rank a comparé la survie en fonction du regime therapeutique. Les facteurs associés au succès thérapeutique et les prédicteurs de mortalité ont été analysés respectivement, par l’analyse multivariée de régression logistique et de Cox. Résultats. Dans le groupe étudié (n=1724), le succès thérapeutique a été de 72% (68-74%) pour l’ensemble des régimes. Le taux était plus élevé pour le régime court (74%) et plus faible pour le régime contenant la Cyclosérine et l’Ofloxacine (68%). La moyenne de décès était de 12,8% ; mais plus élevée dans le groupe sous regime contenant la Cyclosérine et l’Ofloxacine (16%). Le taux de décès était significativement plus élevé en milieu urbain (15,2% versus 14,9 %, p = 0,013) et également chez les sujets co-infectés par la MDR-TB  et le VIH (28.4% vs 15.7%, p <0,001). La survie médiane dans le groupe était de 722,7 jours contre
601,1 jours chez les co-infectés MDR-TB/VIH, et de 736,7 jours) chez les patients VIH négatifs (p<0,001).
Conclusion. Les succès thérapeutiques sont acceptables en particulier, pour le régime court ; toutefois, le taux de décès demeure encore très élevé dans le groupe sous Cyclosérine et Ofloxacine. Les prédicteurs de mortalité sont l’infection à VIH et la vie citadine.
Mots clés : Tuberculose multi résistante, déterminants, succès thérapeutiques, survie
Reçu le 15 avril 2019, Accepté le 22 mai 2019

02-Assessment-of-treatment-outcomes-of-multidrug-resistant-tuberculosis-patients-in-DRCongo.pdf (33 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top