Soixante-deux cancers digestifs et annexes vus en 1 an à la clinique Marie-Yvette à Kinshasa (République démocratique du Congo). Revue documentaire

Sixty-two digestive and additional Cancers seen in 1 year in the private clinic Marie-Yvette in Kinshasa (Democratic republic of Congo). Documentary review


Tshimpi A1,2, Ndarabu T², Nsumbu JB ², Tambwe F², Batumona B1, Monsere T1, Lungosi B1, Kengibe P1, Ngoma P1, Nko B1, Loleke E1, Phaka P1, Lebwaze BM1, Mbendi CL1, Mbendi SN1.
1 Cliniques Universitaires de Kinshasa (République Démocratique du Congo)
2 Clinique Marie-Yvette
Correspondance à : Tshimpi Antoine Unité d‟endoscopie digestive, Département de médecine interne, Cliniques universitaires de Kinshasa
BP 123 Kin XI : Email : antshimpi@aol.com; Phone : +243 85 103 53 83


Résumé

Contexte et objectif.

Comme dans le reste du monde (1), la prévalence du cancer ne cesse d‟augmenter en République Démocratique du Congo (RDC) (2). Cependant, en absence de registre national de cancer, il n‟y a pas de chiffres fiables qui permettraient de mener des études afin d‟améliorer la prise en charge des patients concernés et contribuer à la formation des jeunes en cancérologie. L‟objectif était de répertorier les cas de cancers digestifs reçus dans un centre spécialisé en pathologie digestive, le premier du genre en RDC, depuis son ouverture en juin 2015 ; et d‟en analyser ainsi la fréquence. Méthodes. Par une approche rétrospective, documentaire et monocentrique, tous les dossiers médicaux de cancers digestifs ou annexes enregistrés entre juin 2015 et mai 2016 aux CUK, étés colligés. Les paramètres analysés étaient l‟âge, le sexe, le diagnostic retenu.
Résultats. Le diagnostic de cancer digestif a été établi chez 62 patients. Il s‟agissait de 40 hommes et 22 femmes, avec un sex-ratio de 1,81. L‟âge moyen était de 57,7 ans ; avec des extrêmes de 24 et 91 ans. La répartition des cancers est représentée dans le tableau 1. il s‟agissait du cancer colorectal dans 20 cas sur 62, soit 32%, du carcinome hépato cellulaire dans 12 cas, soit 19%, du cancer de l‟estomac dans 6 cas, soit 9,6%, des tumeurs stromales dans 5 cas soit 8%, du cancer du pancréas dans 5 cas, soit 8%, du cholangiocarcinome dans 3 cas, soit 4,8%, des métastases hépatiques de primitif non digestif dans 6 cas, soit 9,6 % et les « autres » tumeurs dans 4 cas, soit 6,4%.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.