Mayala Mabasi G,

Spécialiste en Santé Publique (Politique de santé)

Contexte et objectif.

La RDC a un Ratio de Mortalité Maternelle à 846 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes. Ce ratio est équivalent au RMM de la Suède en 1751. Ses dépenses en santé sont parmi les plus basses (US$ 12 par habitant) de la région africaine (US$ 164). Comment la RDC peut-elle réduire cette forte mortalité et atteindre ses objectifs de développement durable dans un contexte de diminution de l‟aide internationale pour la santé (de la reproduction)? Méthodes. Brève revue de la littérature sur les politiques de santé et le financement de la santé dans le monde Analyse des politiques ainsi que des lois de programmation budgétaire et rapports de comptes nationaux de la santé de la RDC Résultats/Discussion. L‟évolution des dépenses courantes en santé de la reproduction est demeurée faible (inférieure à US$ 5 par habitant). Le gouvernement de la RDC a exprimé son engagement d‟augmenter ces dépenses à US$ 15 d‟ici 2020. Les projections budgétaires à ce jour ne reflètent pas l‟énoncé des politiques. La stratégie de financement est en cours d‟élaboration.

Recommandations

• Renforcer les instruments juridiques et l‟application des décisions politiques en faveur d‟une meilleure protection sociale, y compris pour la santé de la reproduction. • Renforcer les capacités des administrations fiscales et sectorielles nationales et provinciales (budget, finances, santé) dans la mobilisation et l‟allocation de plus des ressources pour la santé (reproductive). • Améliorer la transparence de la gestion des ressources publiques (budget citoyen). • Formuler les stratégies de financement de la santé basées sur des évidences. Mots clés: Santé reproductive, stratégies de financement

Summary Background/Objectives. With a maternal mortality ratio at 846 maternal deaths for 100,000 lives birth among the highest across the world, the DRC has the same level as Sweden in 1751. Its health expenditures are among the lowest (US$ 12) per capita in the African region (US$ 164). How the DRC can reduce this high mortality and achieve its sustainable development goals (SDG 3) within an overall scarcest international development aid environment? Methods. Brief literature review of health policy and health financing expenditures Policies and country budgets planning assessments as well as review of national health account reports Results/Discussion. The trend of reproductive health expenditures remain low (less than US$ 5 per capita) over the time. The government of DRC has committed increasing these expenditures up to US$ 15 by 2020. So far budget allocations don‟t reflect country engagement. In the meantime, experts are developing the financing strategy for health.

Recommendations

Reinforcing laws and the implementation of national commitment towards better social protection, including (reproductive) health Rebuilding tax revenue administration and other national and provincial sectors (budget, finance, health) in mobilization and allocation of more resources for (reproductive) health
Improving transparency of public resources management (citizen‟s budget) Developing evidence-based financing strategy for (reproductive) health.
Key words: Reproductive health, financing strategies