Katembwe K et Mukendi K.

Zone de santé Vangu

Jckatembwe12@gmail.com

Résumé

Contexte. La disponibilité des données est un élément capital dans le suivi des activités et la prise des décisions pour les programmes de santé. Depuis Octobre 2015 les ZS du Haut Katanga utilisent le SRE MESI pour le suivi des activités de lutte contre le VIH. Ce travail présente l’intérêt de ce SRE dans le cadre des activités de dépistage en CDV/DCIP et PEC dans la ZS Vangu.

Méthodes. Il s’agissait d’une étude transversale couvrant la période d’Octobre 2015 à Mars 2016. Les données agrégées présentées proviennent du SRE MESI. L’analyse a porté sur les variables suivantes : nombre des personnes testées ayant retiré leurs résultats, nombre des NC positifs, nombre des NC enrôlés à la PEC, nombre de NC sous Cotrimoxazole et nombre de NC sous ARV.

Résultats. Au total 8/12 (66,67%) structures de la ZS Vangu ont intégré les activités VIH et leurs données sont disponibles sur MESI (complétude 100%). Ces données enregistrées relatives aux activités de dépistage en CDV/DCIP et PEC pour la période montraient : 6829 personnes dépistées ayant retiré les résultats, 284 dépistées positives (4.16%), 200 enrôlées à la PEC (70.42%), 193 sous prophylaxie au Cotrimoxazole (96.5%) et 147 sous TARV (73.5%). La figure 1 montre la cascade entre le dépistage et la PEC des clients.

Conclusioin. Le SRE MESI facilite le suivi de la mise en œuvre des activités et donne la possibilité de prendre des décisions en s’appuyant aussi bien sur les données actuelles que sur l’évolution dans le temps des indicateurs.

Mots-clés: SRE, CDV/DCIP, PEC, ZS Vangu

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*