1 Traoré, R. Bensghir, F. Ihbibane, A. Oulad Lashen, M. Sodqi, L. Marih, A. Chakib, K. El Filali Marhoum

Service des Maladies Infectieuses, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc

Dr Traore Youssouf

Spécialiste en Maladies Infectieuses

Diplômé de la Faculté de Médecine de Casablanca

Tel: (00212)660926725

drtraore@hotmail.com

Objectifs. Faire le point sur les données épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évaluer le vécu des patients diabétiques infectés par le VIH et suivis dans le centre de référence de Casablanca.

Méthodes. A l’aide du dossier médical informatisé, nous avons recensé tous les patients diabétiques et recueilli les données épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques. A l’inclusion, pour chaque patient, nous avons mesuré les paramètres anthropométriques (poids, taille, tour de taille, tour de hanche et circonférence brachiale). Nous avons également demandé à chaque patient, ses impressions sur son aspect corporel et son degré d’inquiétude par rapport au diabète.

Résultats. Nous avons recensé 190 patients dont 103 femmes. La prévalence du diabète était de 10,5 % des patients infectés par le VIH et 13,5 % de ceux sous antirétroviral. Parmi les 113 patients dépistés avant la découverte de l’infection par le VIH, 111 étaient sous antirétroviral avec un délai moyen de 3,1 ans. La zidovudine était la plus prescrite suivie de la lamivudine. Le diabète type 2 était retrouvé dans 144 cas. Quatre-vingt-sept patients avaient honte de leur physique. La metformine était prescrite dans 46 cas. La majorité des patients (73,1 %) considéraient le diabète comme un problème de santé secondaire. Seulement 46 patients étaient bien équilibrés.

Conclusion. La consultation multidisciplinaire et l’éducation thérapeutique devraient permettre une prise en charge correcte du diabète.

Mots clés : diabète, anthropométrie, lipodystrophie, virus de l’immunodéficience humaine

Objectives. To provide updates on epidemiological, clinical and therapeutic data and to evaluate the experience of diabetic patients infected with HIV and followed in a reference health center in Casablanca.

Methods. Epidemiological, clinical and therapeutic data on all diabetic patients were obtained from digital medical files. Anthropometric parameters such as (weight, height, waist measurement, hip measurement and mid upper arm circumference) were measured at the incluson. Patients were asked about their opinion on their body aspect and the level of worry on their diabetic condition. Results. The study consisted of 190 patients including 103 women. The prevalence of diabetes was 10.5 % among HIV-infected patients and 13.5 % among HIV-infected patients under antiretroviral therapy. Of the 113 patients screened for diabetes before being diagnosed with HIV infection, 111 were under antiretroviral therapy for an average period time of 3.1 years. Zidovudine was the most prescribed antiretroviral drug, with lamivudine coming in second. Type 2 diabetes affected 144 subjects. 87 patients were ashamed of physical appearance. Metformin was prescribed in 46 cases. Most patients (73.1 %) considered their diabetic condition as a secondary health problem. Only 46 patients had their diabetes under control.

Conclusion. Multidisciplinary consultation and therapeutic education of patients are needed for a correct management of diabetes.

Keywords: diabetes, anthropometry, lipodystrophy, human immunodeficiency virus

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*