Seudjip NLJ1, Bunga PM², Mazebo MS², Kakiesse MV1.

1 Service de Dermatologie ; Cliniques Universitaires de Kinshasa, Département des spécialités, service de dermatologie, université de Kinshasa / R.D. Congo.
² Service de Pédiatrie, Cliniques Universitaires de Kinshasa, Département de pédiatrie, université de Kinshasa/R.D. Congo
Correspondance à : Seudjip Nono Lydie Joelle (nonojoelle@yahoo.fr)

Contexte.

Les dermatoses infantiles sont un motif de consultation en dermatologie et un réel problème de santé en République Démocratique du Congo. Ses prévalences mondiales varient entre 16 et 37%. En Afrique, les DI constituent 30% des consultations générales. L‟absence des données actualisées sur le profil épidémio-clinique des DI dans notre milieu de travail nous a conduits à réaliser cette étude. Objectif. Contribuer à l‟amélioration des connaissances du personnel soignant sur les DI. Méthodes. La présente étude était transversale et descriptive sur une période de 31 mois (juin 2009 – décembre 2011). Tous les patients d‟un âge compris entre 0 et 18 ans et ayant un dossier médical approprié étaient inclus dans l‟étude. Résultats. Sur un effectif global de 1994 consultations, 817 cas de DI étaient recensés, soit 40,9%. Sur le plan clinique, les DI vésiculeuses étaient les plus fréquentes (20, 3%), dominées par la dermatite atopique (11,01%) et les DI papuleuses (19%), en particulier le prurigo strophulus (10,89%). Les tranches d‟âge les plus touchées étaient celles des enfants en période d‟âge scolaire (31,21%), suivie de la période préscolaire (23,74%) et de l‟adolescence (23,62%). S‟agissant de la saisonnalité, certaines DI étaient l‟apanage des périodes froides et d‟autres des périodes chaudes. Conclusion. Les dermatoses infantiles sont présentes dans notre milieu, elles touchent surtout les enfants d‟âge scolaire. Les actions d‟informations concernant cette catégorie de la population méritent d‟être intensifiées en vue d‟améliorer leur prise en charge et de réduire la charge morbide.
Mots-clés : Enfant, Clinique, Dermatose, Epidémiologie, Kinshasa, RD Congo
Déclaration de liens d’intérêt : les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d‟intérêts.

Context.

Childhood dermatoses (CD) are a dermatology consultation reason and a real health problem in the Democratic Republic of Congo. Its global prevalence varies between 16 and 37%. In Africa, CD represented 30% general consultations. The lack of updated data on the epidemiological and clinical profile of DI in our work environment has led us to conduct this study. Objective. Contribute to the betterment of the nursing staff‟s knowledge on CD. Methods. This study was descriptive and transversal on a period of 31 months (June 2009 – December 2011). All patients aged between 0 and 18 years and having an appropriate medical dossier were included in the study. Results. Out of 1994 consultations, 817 cases of CD were identified, 40.9%. Clinically, the vesicular CD were the most frequent (20, 3%), dominated by atopic dermatitis (11.01%) and papular CD (19%), especially strophulus prurigo (10.89%). The most affected age groups were those of children of school age period (31.21%), followed by the preschool period (23.74%) and adolescents (23.62%). Regarding seasonality, some CD occurs during cold periods and others during warm periods. Conclusion. Childhood dermatosis are present in our environment, they mostly affect children of school age. An intensified sensitization about this category of the population is needed to improved their management and reduce its morbidity.
keywords: Child, Clinic, dermatosis, Epidemiology, Kinshasa, Democratic Republic of Congo

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.