skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

LE «VENTILATOR BUNDLE » : Audit des pratiques dans le service de réanimation des Cliniques Universitaires de Kinshasa.

Nsiala JM1,2, Mavinga J1, Kilembe JM1, Ngomba S1, Mafuta E3, Amisi E1, Kilembe AM1.


1Anesthésie et Réanimation, Cliniques Universitaires de Kinshasa, RDC
2 Anesthésie et Réanimation, Clinique Caron, France
3 Département des statistiques, Ecole de santé publique, RDC

RésuméSummary

Objectif : évaluer la qualité des soins et des pratiques en matière de prévention des pneumopathies acquises sous ventilation mécanique (PAVM).

Méthode: Etude descriptive de suivi réalisée aux Cliniques Universitaires de Kinshasa en 2014, incluant tous les patients consécutifs intubés et ventilés mécaniquement pendant plus de 48 h.  Les données relatives aux pratiques des soins ont été recueillies prospectivement pour chaque patient, par observation directe trois fois par jour. Pour tout cas suspect de PAVM, un score était calculé suivant le “Clinical Pulmonary Infectious Score” modifié par Luna et col. (m CPIS). Le diagnostic de PAVM était retenu devant un  m CPIS > 6. Les critères de jugement étaient l’évaluation du taux des PAVM, la durée de la ventilation mécanique, la durée de séjour en réanimation, les incidents ou événements indésirables liés à la ventilation mécanique (VM), la mortalité ainsi que la compliance des médecins et des infirmières du service aux mesures préventives des PAVM.

Résultats : Pour les 44 sujets inclus, le nombre total des jours de ventilation mécanique était de 371, avec une durée moyenne de VM de 7,41±7,44 jours et une médiane de 4,5 jours. La durée moyenne de séjour en réanimation était de 9,39±9,78 jours avec une médiane de 5 jours. Onze  patients ont développé une PAVM (25,4%). La densité d’incidence était de 33,74 PAVM pour 1000 jours de VM. Des 16  événements indésirables graves notes : 4 étaiient des auto-extubations, 11  des bouchons de la sonde d’intubation, et un cas de défaut d’alimentation en oxygène. La mortalité globale était de 88,6% La compliance du personnel soignant aux mesures préventives recommandées contre les PAVM était de 88,6% pour la surélévation de la tête du lit ; 11,4% pour l’hygiène; 27,3% pour la levée quotidienne de la sédation ; 0% pour la décontamination buccale à la chlorhexidine ; 9,1% pour le contrôle de la pression du ballonnet de la sonde d’intubation.

Conclusion : La densité d’incidence élevée des PAVM et la faible compliance des soignants aux mesures préventives des PAVM dans cette etude renforcent l’intérêt de mettre en place un « ventilator-bundle » afin d’améliorer nos pratiques.

Mots clés : Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique, bundle-ventilator, réanimation.

 

Objective: To evaluate the quality and practices related to the prevention of ventilator-acquired pneumonia (VAP).

Methods: A prospective survey including all mechanically ventilated patients for ≥ 48h was conducted in 2014 at the Kinshasa University Hospital. Data on care practices were collected  by direct observation three times a day,and a score was assigned based on the reviewed “Clinical Pulmonary Infectious Score»  by Luna et al. (m CPIS)  for each suspected case. VAP diagnosis was cconsidered  for each  m CPIS score > 6. The rate of VAP, duration of mechanical ventilation, length of intensive care unit stays, adverse incidents or events related to the mechanical ventilation (MV), mortality and compliance of doctors and nurses to preventive measures of VAP were screened.

Results: For the 44 patients included, the total number of days under mechanical ventilation was 326, with an average duration of 7.41 ± 7.44 and a median of 4.5 days.  The average length of ICU stay was 9.39 ± 9.78 days with a median of 5 days. VAP occurred in 11 patients (25%), giving an incidence density of 33.74 VAP per 1000 ventilator days. Sixteen severe adverse events were recorded (4 self-extubation, 11 plug in the endotracheal tube, and 1 due to lack of oxygen supply). The all-cause mortality was 88.6%. The compliance of the staff members to guidelines in preventive measures against VAP, was 88.6% for the raising of the head of the bed; 11.4% for hand hygiene; 27.3% for the daily lifting of sedation; 0% for the oral decontamination with chlorhexidine; 9.1% for the control of the cuff pressure of the endotracheal tube.

Conclusion: The high incidence density of VAP and poor compliance of the staff in preventive measures in this study higlight the need for implementing a “ventilator bundle”, to improve the practices.

Keywords: Ventilator acquired pneumonia, bundle-ventilator, Intensive care unit (ICU).

Historique de l’article :

Reçu le 11 décembre 2015 Accepté le 12 février 2016


 

 

 

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top