skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Valeur diagnostique de la procalcitonine et de la protéine c-réactive chez les patients infectés après greffes de cellules souches hématopoïétiques / Diagnostic value of procalcitonin and c-reactive protein in hematopoietic stem cell transplanted infected patient

Auteurs
Habib Ksouri1, Saida Abdelmoula1, Wafa Achour1, Assia Ben Hassen1
Appartenance
1 Service des Laboratoires, Centre National de Greffe de Moelle Osseuse, Tunisie

Correspondance
Habib Ksouri
Courriel : ksourih_2000@yahoo.fr


SummaryRésumé

Context and objective. Hematopoietic stem cell transplants (HST) have an increased risk of infection due to consequent immunosuppression. However, the best markers of this infection remain to be determined. The objective of this study was to evaluate the performance of two infection markers, procalcitonin and C-reactive protein, in infectious diagnosis following HST.

Methods. Cross-sectional and analytical study of grafted patients who had febrile episodes (temperature > 38 ° C) in Bone Marrow Transplant Center (Tunis, Tunisia) in 2014. Assays of C-reactive protein and procalcitonin were performed on Cobas 400 plus and Cobas e411 (Roche) respectively on the blood samples. These assays were supplemented by microbiological examinations for infectious agents. The diagnostic value (sensitivity, specificity, etc.) of two aforementioned markers has been used with reference to the isolation of the infectious agent (bacterium, parasite or virus).

Results. 50 blood samples from 38 enrolled patients were analyzed. In the diagnostic indication of the type of infection, the C-reactive protein showed a sensitivity of 97% and a specificity of 7%. By contrast, procalcitonin showed a sensitivity of 36% against a specificity of 71.5%.

Conclusion. Procalcitonin appears to be more specific than C-reactive protein more sensitive in detecting infection in HST patients. But, a multicenter study with a large sample should be considered to better establish the performance of two diagnostic tools analyzed.

Keywords : C reactive-protein ; infection, procalcitonin, diagnostic value, Hematopoietic stem cell transplant

Article information

Received : September 10th, 2017
Accepted : February 1st, 2019

Contexte et objectif. Les greffes de cellules souches hématopoïétiques présentent un risque accru d’infection en raison de l’immunosuppression conséquente. Cependant, les meilleurs marqueurs de cette infection restent à déterminer. La présente étude avait pour objectif d’évaluer la performance de deux marqueurs d’infections, la procalcitonine et la protéine C-réactive dans le diagnostic infectieux au décours de la greffe de cellules souches hématopoïétiques.

Méthodes. Etude transversale et analytique réalisée auprès des patients greffés ayant présenté des épisodes fébriles (température > 38°C) dans le Centre de Greffe de Moelle Osseuse (Tunis, Tunisie), durant l’année 2014. Les dosages de la protéine C-réactive et de la procalcitonine ont été effectués respectivement sur Cobas 400plus et Cobas e411 (Roche) sur les prélèvements sanguins. Ces dosages ont été complétés par des examens microbiologiques à la recherche des agents infectieux. La valeur diagnostique (sensibilité, spécificité..) de deux marqueurs précités a été utilisée en prenant pour référence l’isolement de l’agent infectieux (bactérie, parasite ou virus).

Résultats. 50 prélèvements sanguins de 38 patients enrôlés ont été analysés. Dans l’indication diagnostique du type d’infection, la protéine C réactive a montré une sensibilité de 97% et une spécificité de 7%. En revanche, la procalcitonine a montré une sensibilité de 36% contre une spécificité de 71,5%.

Conclusion. La procalcitonine semble être plus spécifique que la protéine C-réactive plus sensible dans la détection de l’infection chez les greffés des celles souches hématopoïétique. Toutefois, une étude multicentrique avec un grand échantillon est à envisager pour mieux établir la performance de deux outils diagnostique analysés.

Mots clés : Protéine C-réactive ; infection ; procalcitonine, valeur diagnostique, greffe de cellules souches hématopoïétiques

Historique de l’article

Reçu le 10 septembre 2017
Accepté le 2 février 2019

05-Valeur-diagnostique-de-la-procalcitonine-et-de-la-protéine-c-réactive-chez-les-patients-infectés-après-greffes-de-cellules-souches-hématopoïétiques.pdf (34 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top