Senga JL1, Kazadi G², Ngamasata T², Lumu R², Mbombo W², Sese HN3, Shiku JD1.

1 Service cardio-pulmonaire et pathologies infectieuses, Département de Pédiatrie, Cliniques Universitaires de Kinshasa, RD Congo
2 Centre Hospitalier Monkole, RD Congo
3 Service de Pédiatrie, Clinique Ngaliema Center, RD Congo

Correspondance

Senga Lwamba John
Chef du service adjoint, Service cardio-pulmonaire et pathologies infectieuses,
Département de Pédiatrie, Cliniques Universitaires de Kinshasa, RD Congo
BP : 123 Kinshasa XI
E-mail : selijohnes@gmail.com


Simple transposition of the great vessels (TGV) is one of heart diseases requiring rapid support in the neonatal period. Although surgery is the definitive and inevitable treatment, it is often imperative to proceed with an expansion of the foramen ovale in order to allow a good blood mixture across the atrial septum and thereby improve the oxygenation of tissues. The authors report the first two Rashkind maeuvers carried out in DR Congo by an exclusively Congolese team in 2 hospital institutions in Kinshasa. This procedure is designed to help the child with cyanotic congenital heart disease such as transposition of the great vessels, get through the neonatal period of vital threat and allow corrective surgery to be performed. We demonstrate that it is possible to successfully perform this type of surgery in a an environment with limited equipment.

Key words: Transposition of great vessels, Balloon atrio-septostomy of Rashkind, DR Congo

Article information

Received date: 11 January 2016

Accepted date: 23 September 2016

La transposition simple des gros vaisseaux (TGV) est une des cardiopathies nécessitant une prise en charge rapide en période néonatale. Bien que son traitement définitif soit inévitablement la chirurgie, il est souvent impérieux de procéder à un élargissement du foramen ovale afin de permettre un bon mélange sanguin au niveau inter-auriculaire et de ce fait améliorer l’oxygénation des tissus. Les auteurs rapportent les deux premières manœuvres de Rashkind réalisées avec succès chez deux nouveau-nés avec TGV en RD Congo par une équipe exclusivement congolaise dans deux institutions hospitalières de Kinshasa. Ce geste a pour but d’aider l’enfant porteur d’une cardiopathie congénitale cyanogène telle une transposition des gros vaisseaux à passer le cap de menace vitale néonatale pour attendre une chirurgie correctrice. Les auteurs démontrent ainsi qu’il est possible de réaliser avec succès ce genre d’intervention dans notre milieu encore moins équipé.

Mots-clés : Transposition des gros vaisseaux, Manœuvre de Rashkind, RD Congo.

Historique de l’article

Reçu le 11 janvier 2016

Accepté le 23 septembre 2016

9-Transposition-des-Gros-Vaisseaux-les-premieres-manœuvres-de-Rashkind-realisees-en-Republique-Democratique-du-Congo.pdf (24 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.