skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Profils épidémiologique, clinique, thérapeutique et évolutif des syndromes coronariens aigus au Centre Hospitalo-Universitaire la Renaissance de N’Djamena-Tchad / Epidemiological, clinical, therapeutic and evolutionary profiles of acute coronary syndromes at the Renaissance University Hospital Center in N’Djamena-Chad

Auteurs

Adam Ahamat Ali1,2, Narcisse Doune1, Allarassem Bertrand1, Abdassalam Mahamat Bahar3

Correspondance

Adam Ahamat ALI,

Courriel : aliadamahmat@hotmail.com

Appartenances

1 Service de cardiologie, CHU la Renaissance de N’Djamena, Tchad. BP. 2029

2 Faculté des sciences de la santé humaine (FASSH) de N’Djamena,

3 Service des urgences, CHU la Renaissance de N’Djamena, Tchad. BP. 2029

SummaryRésumé

Context and objective. In Africa, the increase in the frequency of cardiovascular risk factors is responsible for an epidemiological transition. The objective of this study was to describe the pattern of acute coronary syndromes (ACS) at the Renaissance University Hospital Center (RUHC). Methods. A descriptive retrospective study was carried out from January 1st, 2014 to December 31st, 2018 on medical records from patients hospitalized for ACS in the Department of Cardiology at the RHUC. Data was collected using pre-established forms. Socio-demographic, electrocardiographic, echocardiographic, therapeutic and evolutionary characteristics of the participants were studied. Results. Medical records from 96 patients hospitalized for ACS were included in the present study. The frequency of ACS was 9.41%. The sex ratio M / F was 1.2. The mean age was 61.3 ± 5.2 years. The most common history was ischemic heart disease (56.25%). High blood pressure was the predominant risk factor with 71.88% of cases. The main reason for consultation was chest pain (81.25%) and the time to admission was beyond 12 hours in 79.17% of cases. the electrocardiogram analysis identified 59% of ACS with sus ST and 41% of ACS without sus ST. Left ventricular dysfunction was observed in 36.46% of our patients. Only 7.29% of patients had received thrombolytic therapy. The mean hospital stay was 5.8 ± 0.53 days and the in-hospital mortality was 15.63%. Conclusion. In this study, patients with ACS had several cardiovascular risk factors. The time to admission is late and the rate of revascularization during the acute phase is low.

Keywords: Acute Coronary Syndrome, N’Djamena – Chad

Received: November 8th, 2020

Accepted: February 9th, 2021

Contexte et objectif. En Afrique, l’augmentation de la fréquence des facteurs de risque cardiovasculaires est responsable d’une transition épidémiologique. L’objectif de cette étude était de décrire les profils des syndromes coronariens aigus (SCA) au Centre Hospitalo-Universitaire la Renaissance (CHUR). Méthodes. Il s’agissait d’une étude documentaire descriptive, du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2018, ayant inclus 96 dossiers des patients hospitalisés pour SCA dans le service de cardiologie au CHUR. Les données ont été collectées à l’aide des fiches préétablies. Nous avons étudié les caractéristiques sociodémographiques, électrocardio-graphiques, échocardiographies, thérapeutiques et évolutives des participants. Résultats. La fréquence du SCA était de 9,41%. Le sex ratio H/F était de 1,2. L’âge moyen était de 61,3 ± 5,2 ans. Les antécédents les plus représentés étaient les cardiopathies ischémiques (56,25 %). L’hypertension artérielle était le facteur de risque prédominant avec 71,88% des cas. Le principal motif de consultation était la douleur thoracique (81,25%) et le délai d’admission était au-delà 12 heures dans 79,17% des cas. L’analyse de l’électrocardiogramme a permis d’identifier 59% du SCA avec sus ST et 41% du SCA sans sus ST. La dysfonction ventriculaire gauche était observée chez 36,46% de nos patients. Seuls 7,29 % des patients avaient reçu un traitement thrombolytique. La durée d’hospitalisation moyenne était de 5,8 ± 0,53 jours et la mortalité intra-hospitalière était à 15,63%. Conclusion. Dans cette étude, les patients atteints de SCA présentent plusieurs facteurs du risque cardiovasculaires. Le délai d’admission est tardif et le taux de revascularisation durant la phase aigüe est faible.

Mots-clés : Syndrome Coronarien aigu, N’Djamena – Tchad

Reçu le 8 novembre 2020

Accepté le 9 février 2021

06-Profils-epidemiologique-clinique-therapeutique-et-evolutif-des-syndromes-coronariens-aigus.pdf (28 téléchargements) 06-Profils-epidemiologique-clinique-therapeutique-et-evolutif-des-syndromes-coronariens-aigus.pdf (28 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top