skip to Main Content

Prévalence et facteurs associés au stress professionnel chez les enseignants du secondaire de Ouagadougou, Burkina Faso : une étude observationnelle transversale / Prevalence and associated factors of occupational stress among secondary school teachers of Ouagadougou, Burkina Faso: a cross-sectional observational study

Auteurs

Oumar Sourabié1, Bernard Sanon², Marthe Sandrine Sanon Lompo3,4, Sékoulé Siranyan4,5, Désiré Nanema6, Kapouné Karfo4,7, Arouna Ouédraogo4,7

Appartenance

1 Service de Psychiatrie, Centre Hospitalier Régional de Fada N’Gourma, Burkina Faso

2 Direction régionale de la santé du centre, Burkina Faso

3 Office de la Santé des Travailleurs, Université Joseph Ki Zerbo, Burkina Faso

4 Unité de Formation et de Recherche en Sciences de la Santé, Université Joseph Ki Zerbo, Burkina Faso

5 Service de Psychiatrie, Centre Hospitalier Universitaire Sourou Sanon, Burkina Faso

6 Service de Psychiatrie, Centre Hospitalier Régional Universitaire de Ouahigouya, Université de Ouahigouya Burkina Faso

7 Service de Psychiatrie, Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo

Correspondance

Oumar Sourabie

Courriel : sourabieoumar@yahoo.com

BP 38 Fada N’Gourma,

Mobile : +22670032102

Centre Hospitalier Régional de Fada N’gourma

SummaryRésumé

Context and objective. Occupational stress affects all activity branches. This study aimed to assess the prevalence of stress among teachers of the secondary school of Ouagadougou and identify the associated factors of stress among teachers of the secondary school of Ouagadougou. Methods. We conducted a cross-sectional study with secondary teachers in Ouagadougou. Fimian’s teacher stress inventory was used to evaluate teacher stress levels. We used a logistical regression to identify stress-related factors in teachers. Results. Four hundred and thirty-nine teachers were involved. Their mean age was 43.58 years. They had on average a weekly hourly volume of 19.35 hours. They had been teaching for 15.61 years on average. The teachers who used psychoactives substances represented 34.85%, those who had medical condition represented 37.13%. The prevalence of work related stress among teacher was 16.4 %.  Medical conditions (OR adjusted =2.06, p=0.012), the weekly hourly volume of more than 22 hours (OR ajusted=1.92, p=0.024) raised the risk of work related stress of teachers. In contrast, the leisures were a protector factor (OR adjusted =0.31, p=0.020). Conclusion. The prevalence of work related stress among secondary school teacher was high. Medical conditions, weekly hourly volume of more than 22 hours were identified as risk factors but leisures were identified as protector factor.

Keywords: occupational stress, teachers, Ouagadougou

Received: April 22th, 2022

Accepted: November 9th, 2022

Contexte et objectif. Le stress au travail touche tous les secteurs d’activités dont celui de l’éducation. La présente avait pour objectif de déterminer la prévalence du stress chez les enseignants et d’identifier les facteurs associés au stress chez les enseignants du secondaire de Ouagadougou. Méthodes. Nous avons réalisé une étude transversale auprès des enseignants du secondaire de la ville de Ouagadougou.  Le questionnaire teacher stress inventory de Fimian a été utilisé pour évaluer le niveau de stress chez les enseignants. Nous avons utilisé une analyse régression logistique multivariée pour identifier les facteurs associés au stress chez les enseignants. Résultats. Quatre cent trente-neuf enseignants ont été enrôlés. L’âge moyen des enseignants était de 43,5 ans. Ils avaient en moyenne un volume horaire hebdomadaire de 19,3 heures. Ils enseignaient en moyenne depuis 15,6 ans. Les enseignants consommateurs de substances psychoactives représentaient 34,8 %, ceux qui avaient des pathologies en cours représentaient 37,1 %. La prévalence du stress professionnel chez les enseignants était de 16,4 %. Les pathologies en cours (OR ajusté =2,06, p=0,012), le volume horaire hebdomadaire supérieur à 22 heures (OR ajusté=1,92, p=0,024) augmentaient le risque d’être stressé chez les enseignants. A l’inverse avoir des loisirs réduisait 3x ce risque (OR ajusté =0,31 ; p=0,020). Conclusion. La prévalence du stress chez les enseignants du secondaire est élevée. Les pathologies en cours chez les enseignants, un volume horaire hebdomadaire supérieur à 22 heures étaient des facteurs de risque tandis que les loisirs étaient un facteur protecteur.

Mots-clés : stress professionnel, enseignants, Ouagadougou

Reçu le 22 avril 2022

Accepté le 9 novembre 2022

https://dx.doi.org/10.4314/aamed.v16i1.8

8_Prevalence-et-facteurs-associes-au-stress-professionnel-chez-les-enseignants-du-secondaire.pdf (126 téléchargements )

CC BY 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution 4.0.

Back To Top