skip to Main Content

Perception douloureuse et moyens de lutte en hystéroscopie au cabinet / Pain perception and management during office hysteroscopy

Auteurs

Emmanuel Nzau-Ngoma1,2, Jules Mpoy Odimba1,2, Amos Kusuman1,2, Justin Esimo Mboloko1

Appartenance

1 Département de Gynécologie-Obstétrique, Cliniques Universitaires de Kinshasa

2 Clinique Endoconception, Kinshasa, RD Congo

Correspondance

Emmanuel Nzau-Ngoma, MD, Ph D

Courriel : emdango@gmail.com

Département de Gynécologie-Obstétrique, Université de Kinshasa, RD Congo

SummaryRésumé

Context and objective. Hysteroscopy has undergone major advances in recent years in several aspects. It has moved from an inpatient to an outpatient procedure and from the operating room to the office setting. But one of the problems with these advances is pain management during and after the procedure. To review the different means, both pharmacological and non-pharmacological, used for reducing pain perception during hysteroscopy in the office setting. Methods. This is an exhaustive review of the literature (Pubmed, Medline, Cochrane library) concerning meta-analyses, literature reviews and randomized trials published on the subject and in English from 2003 to 2021. Conclusion. Several means with very variable effectiveness are proposed to reduce pain during hysteroscopy in the office setting. The authors agree on the fact that a good mastery of the anatomy of the female genital tract seen during hysteroscopy, the vaginoscopic approach and psychotherapy allow a significant reduction of pain during hysteroscopy and therefore an improvement of its tolerance without the need for any anaesthesia or analgesia.

Keywords: hysteroscopy in the office, vaginoscopy, pain during hysteroscopy

Received: September 12th, 2022

Accepted: November 18th, 2022

Contexte & objectif. L’hystéroscopie a connu des avancées majeures ces dernières à différents points de vue. Elle est passée d’une procédure nécessitant une hospitalisation à une procédure ambulatoire, de même elle a quitté la salle d’opération pour rejoindre le cabinet de consultation. Mais, un des problèmes à ces progrès, c’est la gestion de la douleur au cours et après la procédure. La présente revue passe en revue les différents moyens, tant pharmacologiques que non pharmacologiques utilisés pour la réduction de la perception de la douleur au cours d’une hystéroscopie au cabinet. Méthodes. Il s’agissait d’une revue exhaustive de la littérature (Pubmed, Medline, cochrane library) concernant les méta-analyses, revues de la littérature et essais randomisés publiés sur le sujet et en anglais de 2003 à 2021. Conclusion. Plusieurs moyens avec une efficacité très variable sont proposés pour réduire la douleur au cours de l’hystéroscopie au cabinet. Les auteurs s’accordent sur le fait que la bonne maitrise de l’anatomie de la filière génitale féminine vue en hystéroscopie, l’approche vaginoscopique et la psychothérapie permettent de diminuer significativement la douleur au cours de l’hystéroscopie et donc d’en améliorer la tolérance sans nécessité une quelconque anesthésie ou analgésie.

Mots-clés : hystéroscopie au cabinet, vaginoscopie, douleur en hystéroscopie

Reçu le 12 septembre 2022

Accepté le 18 novembre 2022

https://dx.doi.org/10.4314/aamed.v16i1.13

13_Perception-douloureuse-et-moyens-de-lutte-en-hysteroscopie-au-cabinet.pdf (308 téléchargements )

CC BY 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution 4.0.

Back To Top