skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Pancréatite aiguë récidivante révélant une pancréatite auto-immune : une observation au Madagascar Recurrent acute pancreatitis revealing an autoimmune pancreatitis : a case from Madagascar

Auteurs

Rajaonarison Ny Ony Narindra Lova Hasina1, Raharinavalona Sitraka², Ernestho-ghoud Indretsy Mahavivola3, Ahmad Ahmad1

Appartenances

1 Service d’Imagerie Médicale, Centre Hospitalier Universitaire, Joseph Ravoahangy Andrianavalona, Antananarivo, 101, Madagascar,

2 Service d’Endocrinologie, Centre Hospitalier Universitaire, Joseph Raseta Befelatanana, Antananarivo, 101, Madagascar

3 Cabinet médical de Médecine Interne en Médecine libérale, Antananarivo, 101, Madagascar

Correspondance

Ernestho-ghoud Indretsy Mahavivola

Cabinet médical de Médecine Interne en Médecine libérale, Antananarivo, 101, Madagascar

Courriel : ernesthoghoud@gmail.com


SummaryRésumé

Autoimmune pancreatitis (AIP) is a rare disease (less than 5% of all chronic pancreatitis cases). Its main differential diagnosis is made with adenocarcinoma of the pancreas. Related data are rarely reported from Sub-Saharan Africa. The authors describe a case of a 35-year-old man referred for the etiological investigation of recurrent acute pancreatitis. Biological data revealed a high amylasemia (286 UI/ l; NV <60) and lipasemia (286 UI / l ; NV< 60), increased level of gamma globulin IgG 4 (2.51; NV<0,870g/l) (2,8N). The abdominal CT scan with injection showed the typical “sausage” image of the pancreas associated with infiltration of peri-pancreatic fat in favor of acute pancreatitis during AIP. The disease was succesfully controled with steroid treatment. Overlaping clinical and radiological features of pancreatic cancer are to be considered in the differential diagnosis, but early radiological recognition can help avoiding unnecessary surgery.

Keywords: Recurrent Pancreatitis, Autoimmune pancreatitis, Antananarivo, Madagascar

Received: October 15th, 2019

Accepted: January 22th, 2020

Keywords: Recurrent Pancreatitis, Autoimmune pancreatitis, Antananarivo, Madagascar

Received: October 15th, 2019

Accepted: January 22th, 2020

La pancréatite auto-immune (PAI) représente moins de 5% des cas des pancréatites chroniques. Elle constitue le principal diagnostic différentiel avec l’adénocarcinome du pancréas. Cependant, les données d’Afrique subsaharienne demeurent encore très rares. Nous rapportons un cas d’un homme âgé de 35 ans, adressé pour la recherche étiologique d’une pancréatite aiguë récidivante évoluant depuis 6 mois. L’amylasémie était élevée à 286 UI/l < 60 (5N) ainsi que la lipasémie à 286 UI/l < 60 (5N). Le taux des immunoglobulines (Ig) G4 sérique était élevé à 2,51 < 0,870g/l (2,8N). Le scanner abdominal avec injection montrait l’image typique prenant l’aspect en “saucisse” du pancréas associée à une infiltration de la graisse péri-pancréatique en faveur d’une pancréatite aiguë au cours d’une PAI. L’évolution clinico-biologique était favorable sous corticothérapie d’épreuve à dose dégressive. La PAI pouvait être confondue avec un cancer du pancréas en raison de la confusion des résultats cliniques et radiologiques, mais une reconnaissance radiologique précoce pourrait aider à éviter les interventions chirurgicales inutiles.

Mots clés : Pancréatite aiguë récidivante, Pancréatite auto-immune, Antananarivo, Madagascar

Reçu le 15 octobre 2019

Accepté 22 janvier 2020

09-Pancréatite-aiguë-récidivante-révélant-une-pancréatite-auto.pdf (7 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top