skip to Main Content

Myélome multiple anaplasique : à propos d’un cas clinique / Anaplastic multiple myeloma: a case report

Auteurs

Mustapha Mechtoune1, Fatima Zahra Lahlimi1, Illias Tazi1, Mouad Krifch3, Mohamed Chakour², Oussama Elbaroudi1, Mohamed Ait Amer², Hicham El Yahyaoui²

Auteurs

1 Service d’hématologie Clinique, CHU Mohamed VI, Faculté de médecine et de Pharmacie, Université Cadi Ayyad, Marrakech

2 Service d’hématologie biologique, hôpital militaire Avicenne, Faculté de médecine et de Pharmacie, Université Cadi Ayyad, Marrakech

3 Service de radiologie, CHU Mohamed VI, Faculté de médecine et de Pharmacie, Université Cadi Ayyad, Marrakech

Auteur correspondant

Mustapha Mechtoune, MD

Courriel: dr.mechtoune@gmail.com


SummaryRésumé

Anaplastic multiple myeloma (AMM) is a rare and very aggressive form of myeloma, characterized by the development of an immature and poorly differentiated tumor plasma cell clone with frequent extra marrow involvement. Anaplastic morphology may be present at initial diagnosis or may appear later in the course of the disease. AMM is highly resistant to chemotherapy and is characterized by a poor response to new therapies and a poor prognosis. We reported the case of a 57-year-old patient followed for IgG Kappa multiple myeloma who presented with an extramedullary relapse post autologous bone marrow transplantation into anaplastic multiple myeloma.

Keywords: multiple myeloma, prognosis, chemotherapy

https://dx.doi.org/10.4314/aamed.v15i3.11

Received: November 28th, 2021

Accepted: April 5th, 2022

Le myélome multiple anaplasique (MMA) est une forme rare et très agressive, caractérisée par le développement d’un clone de plasmocytes tumoraux immatures et peu différenciés avec une atteinte extra médullaire fréquente. La morphologie anaplasique peut être présente lors du diagnostic initial ou peut apparaître plus tard au cours de la maladie. Le MMA est très résistant à la chimiothérapie et se caractérise par une mauvaise réponse aux nouvelles thérapies et un pronostique sombre. Nous rapportons, le cas d’un patient âgé de 57 ans suivi pour myélome multiple à IgG Kappa, qui présente une rechute extra médullaire en post autogreffe en myélome multiple anaplasique.

Mots-clés : myélome multiple, pronostic, chimiothérapie

Reçu le 28 novembre 2021

Accepté le 5 avril 2022

11-Myelome-multiple-anaplasique-a-propos-dun-cas-clinique.pdf (un téléchargement)

CC BY 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution 4.0.

Back To Top