skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

La polyarthrite rhumatoïde : Efficacité du Rituximab à propos de 20 cas / Rheumatoid arthritis: Rituximab efficacy in a case series of 20 patients

Auteurs

Adil Rkiouak1, I. El kassimi1, N. Sahel1, M. Zaizae1, S. Hammi1, Y. Sekkach1

Appartenances

1. Service de Médecine Interne A. Hôpital Militaire d`Instruction Mohammed V. Rabat, Maroc

Correspondance

Adil Rkiouak, MD

Adresse postale : Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V, BP 10100 Rabat, Maroc

Courriel : arkiouak@yahoo.fr

Telephone: 00 212 661 79 44 04


SummaryRésumé

Context and objective. Rheumatoid arthritis (RA) is a chronic inflammatory disease whose evolution and severity have been deeply impacted by the introduction of biological therapies. The present study aimed to assess the efficacy and tolerability of rituximab in RA. Methods. A historical follow up was conducted on patients with RA refractory to conventional treatments. All patients received a dose of 1g of rituximab that was renewed after 15 days. An additional dose of 1g of rituximab was occasionally administered based on the outcome of the first cycle of the treatment. Results. Twenty patients (15 females, median age 52 years) were enrolled. The median dose of rituximab administered was 2g, with an average re-treatment delay of six months. A significant improvement in disease activity score DAS 28 was observed under this treatment, with a statistically significant difference at 3 and 6 months respectively (P < 0,001). Conclusion. This observation illustrates the relevance of Rituximab treatment in RA, transforming the prognosis of this disease. A long term follow-up is needed to address a real outcome and possible harmful clinical advents.

Keywords: rituximab, anti CD20, rheumatoid arthritis, B-cell depletion, Biological therapy

Received: October 4th, 2019

Accepted: January 27th, 2020

Contexte et objectif. La polyarthrite rhumatoïde (PR) est un rhumatisme inflammatoire chronique dont l’évolution et la sévérité ont été transformées depuis l’avènement des biothérapies. La présente étude a évalué l’efficacité et la tolérance du Rituximab chez quelques patients atteints de PR. L’efficacité du rituximab, anticorps monoclonal anti CD20, dans le traitement de la PR est prouvée dans plusieurs essais thérapeutiques. Méthodes. Suivi historique d’une série consécutive des patients atteints de PR réfractaire aux traitements de fond usuels. Les patients ont reçu 1 g de rituximab renouvelé à 15 jours d’intervalle, puis un re-traitement par 1 g après un intervalle de six mois, défini selon la réponse après le premier cycle. Résultats. Au total 20 patients (15 femmes, age médian 52 ans) étaient inclus. La dose médiane de rituximab administrée a été de 2 g (2–4), le délai moyen de re-traitement était de six mois. L’efficacité clinique, structurale du rituximab a permis une amélioration significative du score d’activité DAS28. L’évolution du DAS28 à 3 mois et à 6 mois était statistiquement significative (P < 0,001). Conclusion. Notre étude illustre l’efficacité et la tolérance satisfaisante du rituximab dans la prise en charge de la PR, transformant ainsi le pronostic et l’évolution de cette maladie. Un suivi au plus long cours reste nécessaire pour préciser l’évolution et les éventuelles conséquences cliniques.

Mots clés : rituximab, anti CD20, polyarthrite rhumatoïde, Lymphopénie B, Biothérapie

Reçu le 4 octobre 2019

Accepté le 27 janvier 2020

03-La-polyarthrite-rhumatoïde-3.pdf (13 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top