skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Influence des facteurs géo-éthniques sur les modifications morphologiques et fonctionnelles de la thyroïde au cours de la grossesse : Cas des gestantes chinoises et congolaises suivies en consultation de Médecine Interne / Geographical and ethnical factors of morphological and functional changes of the thyroid during pregnancy. About Chinese and Congolese pregnant women with goitres followed in the Department of Internal Medecine at Kinshasa University Hospital, DR Congo and Qian Foshan Provincial Hospital in Jinan, China

Joseph M. Bidingija1, Menene Nkonika2, Jean T. Mukaya3, Fei Li2, Bei Wang2, Kasangye K4, Mvuezolo M5, Elsadig AE6, Hongyu D2, Liao L2 et Hongju S2

Correspondance

Joseph Bidingija Mabika MD, PhD

Email : joseph.bidingija@unikin.ac.cd

1 Service d’Endocrinologie, CUK, RD Congo

2 Shandong Provincial Qianfoshan Hospital, Jinan City, Chine

3 Service de Radiologie, CUK, RD Congo

4 School of Public Health, Jinan City, Chine

5 Hopîtal Général de Makala, Kinshasa, RD Congo

6 Shengli Hospital, Shandong University, Jinan City, Chine

SummaryRésumé

Context and objectives. The occurrence of pregnancy in patients with goitre or vice-versa limits the field of intervention for the clinician, both for diagnosis and for therapeutic management. Only non-invasive methods can be performed under these conditions. But the data regarding goitre in pregnancy are paradoxically scarce. This study aimed to describe the clinical and ultrasound features of the thyroid gland and to investigate the effects of goitre on surrounding  tissues. Racial differences were also assessed. Methods. In a cross-sectional study, 80 pregnant women (40 Chinese and 40 Congolese) with goitres were examined between February 2015 and February 2017 at Kinshasa University Hospital / DR Congo and Qian Foshan Provincial Hospital in Jinan, China. Parameters of interest included age, sex, marital status, parity, family history of goitre, thyroid hormone and TSH measurements, and ultrasound data of goitre. Data were compared between the two groups using the Pearson or
t Student or chi-square tests as appropriate. Results. The average age was 32.2 ± 4.9 years; Congolese pregnant women being older (33.5 ± 5.4 vs. 30.9 ± 4.2, p = 0.018). More than 60% of participants were examined during the first trimester of pregnancy. The thyroid function appeared more distuberd among Chinese compared to Congolese pregnant women (25% vs 52.5%, p = 0.02). The  average size of the thyroid gland  was 5 times bigger than in chinese studied population , with more nodular pattern in the former group (85% vs. 45%, p = 0.0004). Ultrasound data suggesting Hashimoto’s thyroiditis with lymph node involvement were more frequent in Chinese population. Conclusion. This study suggests that the goiter occurs more frequently during the 1st trimester of pregnancy in both races. Thyroid dysfunction seems more present in Chinese compared to Congolese. Nodular goiter is more frequent in Congolese pregnant women with subsequent therapeutical implications.

Keywords: Thyroid, pregnancy, geo-ethnic factors, thyroid echography, Democratic Republic of Congo (DRC).

Article information

Received: September 6, 2017; Accepted: February 21, 2018

Contexte et objectifs. La survenue de la grossesse chez les malades porteuses de goitre ou l’inverse limite le champ d’intervention du clinicien, tant pour le diagnostic que pour la prise en charge thérapeutique. Seules les méthodes non invasives peuvent être réalisées dans ces conditions. Mais, les données y relatives sont paradoxalement fragmentaires. La présente étude visait à décrire les aspects cliniques et échographiques de la thyroïde et à rechercher les retentissements du goitre sur les tissus avoisinants. Les différences raciales ont été également recherchées. Méthodes. Dans une étude transversale, 80 gestantes (40 chinoises et 40 congolaises) porteuses de goitre ont été examinées entre février 2015 et février 2017 aux CUK/RD Congo et à l’Hôpital Provincial Qian Foshan de Jinan en Chine. Les paramètres d’intérêt comprenaient l’âge, le sexe, l’état civil, la parité, les antécédents familiaux de goitre, les dosages des hormones thyroïdiennes et de la TSH et les données échographiques du goitre. Nous avons recouru aux tests de chi carré de Pearson et de student pour comparer respectivement les proportions et les moyennes majorées de l’écart-type. Résultats. L’âge  moyen était de 32,2 ± 4,9 ans ; les gestantes congolaises étaient plus âgées que les chinoises (33,5 ± 5,4 vs 30,9 ± 4,2, p = 0,018). Plus de 60% des participants ont consulté au premier trimestre de la grossesse. L’étude de la fonction thyroïdienne  a révélé plus de perturbation chez les chinoises que chez les congolaises  (52,5% vs 25%, p = 0,02) ;  en dépit d’une taille moyenne de la glande 5 fois plus grande chez ces dernières. Les congolaises avaient également une proportion plus importante de goître nodulaire ou multinodulaire (85% vs 45%, p = 0,0004). Les données échographiques suggestives de la thyroïdite de Hashimoto avec atteinte ganglionnaire ont été plus observées chez les chinoises. Conclusion. L’étude révèle que le goître survient plus fréquemment au courant du premeier de la grossesse dans les 2 groupes. La dysfonction thyroïdienne est toutefois plus observée chez les chinoises. Morphologiquement, les nodules sont plus fréquemment rencontrés chez la congolaise, avec éventuelles implications thérapeutiques.

Mots-clés : Thyroïde, grossesse, facteurs géo-ethniques, échographie thyroïdienne, RD Congo

Historique de l’article

Reçu le 6 septembre 2017 ; Accepté le 21 février 2018

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top