skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Hemoglobinic profile and maximum oxygen uptake in Congolese sportsmen with sickle cell trait Impact du profil de l’hémoglobine sur la consommation maximale d’oxygène chez le sportif congolais porteur du trait drépanocytaire

.:: Auteurs : Massamba A*, Kayembe Ntumba JM**, Moulongo JG*, Moussoki JM*, Packa TB*, Senga P***.

Résumé

Objectifs. Identifier, chez les sportifs congolais porteurs du trait drépanocytaire, les principales hémoglobines, leur fréquence et en évaluer l’impact sur la consommation maximale d’oxygène (VO2 max).

Matériel et méthodes. Les données ont été collectées à Brazzaville (Congo) chez 124 sportifs de haut niveau : 46 footballeurs, 41 handballeurs et 37 coureurs de marathon. La présence et la proportion de différentes hémoglobines ont été déterminées par électrophorèse à pH acide et alcalin sur des  prélèvements de sang veineux. Le VO2 max a été évaluée à partir d’une épreuve incrémentale sur cycloergomètre.

Résultats. L’électrophorèse de l’hémoglobine obtenue chez 24 athlètes a montré que 87 (70.2%) étaient porteurs de l’HbAS, 18 (14,5%) de l’HbA1 et 14 (11,3%) avaient l’HbA2. Chez les 5 derniers, l’analyse a objectivé une combinaison de l’HbAA avec une hémoglobine de migration rapide. Par ailleurs, la valeur moyenne du VO2 max notée chez les sujets HbAS était significativement (p<0,001) supérieure (60.2 ± 2.1 ml.kg-1.min-1 vs 56.3 ± 2.0 ml.kg-1.min-1) à celle d’autres athlètes. Enfin, il existait une relation positive entre le VO2 max et le type d’hémoglobine retrouvé.

Conclusion. Le profil hémoglobinique est un critère pertinent de sélection des athlètes Congolais porteurs d’un trait drépanocytaire, eu égard à la limitation de leur capacité aérobie. Mots clés : Trait drépanocytaire, consommation maximale d’oxygène, sportif, Congo.

[Téléchargement introuvable]

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top