skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Frequency and determinants of ocular trauma in the Kimpese Rural Health Zone, Kongo Central, Democratic Republic of Congo / Fréquence et Déterminants des traumatismes oculaires dans la Zone de santé de Kimpese, Kongo Central, RDC

Auteurs

Philippe Lukanu Ngwala1, Roger Lutabu Mahema2, Charles Nzomono Nzuanda2, Jean Pierre Fina Lubaki1

Appartenances

1 Département de Médecine de Famille et Soins de santé primaires, Université Protestante au Congo (UPC), Kinshasa, RD Congo

2 Service d’Ophtalmologie, Institut Médica Evangélique (IME) Kimpese, Kongo Central, RD Congo

Correspondance

Philippe Lukanu Ngwala, MD, PhD

Courriel : phlukanu@yahoo.fr/ngwala.philippe@upc.ac.cd

SummaryRésumé

Context and objective. Ocular trauma is very common and its etiological factors vary by region and age group. This study aims to describe the magnitude and determinants of ocular trauma complications in rural areas.  Methods. We conducted a retrospective study of patients admitted for ocular trauma at Kimpese Hospital between January 2014 and December 2016. Univariate logistic regression was used to assess the determinants of ocular trauma complications. The statistical significance level is p˂ 0.05.  Results. A total of 223 patients were included. The majority of participants were men (69.5%), over 18 years of age (70%), with poor visual acuity (57.8%) and bilateral ocular involvement (51.1%). Plant objects (44.8%) and metal objects (15.2%) were the most common traumatic agents. After treatment, an improvement in visual acuity was observed in 64.3% of patients with previously poor visual acuity (p < 0.001). The delay of care > 7 days [aOR: 2.286 (95% CI: 1.302-4.012), p=0.004] and the poor visual acuity on admission [aOR: 5.906 (95% CI: 3.231-10.796), p< 0.0001] emerged as determinants of the onset of complications. Conclusion. Awareness-raising efforts for early consultation after ocular trauma and integration of eye care at the primary level should be promoted for efficiency in care.

Keywords: trauma, ocular, rural, complication, determinant

Received: February 4th, 2020

Accepted: May 16th, 2020

Contexte et objectifs. Les traumatismes oculaires sont très fréquents et ses facteurs étiologiques varient selon les régions et les tranches d’âge. Cette étude a pour objectifs de décrire le fardeau et rechercher les déterminants des complications des traumatismes oculaires en milieu rural. Méthodes. Nous avons mené une étude documentaire sur les patients admis à l’hopital de Kimpese pour un traumatisme oculaire entre janvier 2014 et décembre 2016. La régression logistique univariée a été utilisée pour rechercher les déterminants des complications des traumatismes oculaires. Le seuil de signification statistique est p˂0.05. Résultats. La majorité des participants était des hommes (69,5%), de la tranche de plus de 18 ans (70 %), avec une mauvaise acuité visuelle (57,8%) et une atteinte oculaire bilatérale (51,1%). Les objets de nature végétale (44,8%) et les objets métalliques (15,2%) ont constitué les agents traumatiques les plus rencontrés. Après traitement, une amélioration de l’acuité visuelle a été constatée chez 64,3% des patients ayant précédemment une acuité visuelle mauvaise (p< 0,001). Le délai de prise en charge > 7 jours [ORa : 2 ,286 (IC 95% : 1,302-4,012), p= 0,004] et la mauvaise acuité visuelle à l’admission [ORa : 5,906 (IC 95%: 3,231-10,796), p < 0,0001] ont émergé comme déterminants de la survenue des complications. Conclusion. Les efforts de sensibilisation en faveur de la consultation précoce après les traumatismes oculaires et une intégration des soins oculaires au niveau primaire sont à promouvoir pour une efficience dans la prise en charge.

Mots-clés : traumatisme, oculaire, rural, complication, déterminant

Reçu le 4 février 2020

Accepté le 16 mai 2020

5-Frequency-and-determinants-of-ocular-trauma-in-the-Kimpese-Rural-Health-Zone-Kongo-Central.pdf (17 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top