skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Facteurs associés à l’échec du traitement initial de la tuberculose pulmonaire dans les Centres de Santé de Diagnostic et Traitement de Kinshasa, RD Congo : étude cas – témoins / Risk factors for tuberculosis treatment failure among pulmonary tuberculosis patients in health care center of Kinshasa: a case control study

Auteurs

Osée Bernard Nguen1, Serge Fueza Bisuta1, Benoit Obel Kabengele1, Innocent Murhula Kashongwe1, Diangs Kimpanga², Didine Kinkodi Kaba², Jean-Marie Ntumba Kayembe1

Appartenances

1 Service de Pneumologie, Cliniques Universitaires, Université de Kinshasa

2 Département de Biostatistique, ESP, Université de Kinshasa

Correspondance

Osée Bernard Nguen, MD

Courriel : obnguen@gmail.com

SummaryRésumé

Context and objective. Tuberculosis (TB) treatment failure is a challenge to TB control and fuels the risk of developing the multidrug resistant disease. In this context, identifying the determinants is more than crucial. This study aimed to assess the risk factors associated to treatment failure of TB in Kinshasa. Methods. A case control study was conducted among pulmonary TB patients who began TB treatment between January 2016 and June 2017. A case was any tuberculosis patient who remained smear-positive at fifth month of TB treatment while a control was those who tested smear-negative at fifth month of treatment. Each case was matched to a control, based on age (± 5 years). Multivariate logistic regression analysis was used to investigate the factors associated with failure. Results. Sixty-four diagnostic health centers were included. The study involved 87 cases and 174 controls. The factors independently associated with TB treatment failure were the long distance between the house and the center (adjusted OR 4.48, IC 95% [2.43-7.07]) , sputum smear-positive at two months of treatment (aOR 2.89, IC 95% [1.93-8.43]), miss twice or more at appointments to take the drugs (aOR10.46; IC95% [2.13-15.29]), non-compliance with the time of taking medication (aOR3.84; IC 95% [2.01-6.02]). Conclusion. This study identified the factors associated with treatment failure, which are partly related to poor compliance treatment and organization. A referral and referral system for patients closer to home and support by the community or health staff should be considered to reduce the impact of identified factors.

Keywords: Tuberculosis, treatment failure, risk factors, Kinshasa

Received: January 2nd, 2020

Accepted: February 3rd, 2020

Contexte et objectif. L’échec du traitement antituberculeux est un obstacle au contrôle de la tuberculose et augmente le risque de développer la tuberculose multirésistante. Dans ce contexte, l’identification des déterminants est plus que cruciale. L’objectif de la présente étude a été de rechercher les facteurs associés à l’échec du traitement initial de la tuberculose pulmonaire à Kinshasa. Méthodes. Etude cas-témoins réalisée dans les centres de santé de diagnostic et traitement de Kinshasa entre janvier 2016 et juin 2017. Les cas sont les patients tuberculeux en échec thérapeutique tandis que les témoins sont ceux déclarés guéris. Chaque cas a été apparié à un témoin, en fonction de l’âge (± 5 ans). L’analyse de régression logistique multivariée a recherché les facteurs associés à l’échec. Résultats. Soixante-quatre centres de santé de diagnostic ont été enrôlés. L’étude a concerné 87 cas et 174 témoins. Les facteurs associés à l’échec thérapeutique ont été l’éloignement du CSDT du domicile (ORa 4,48, IC 95% [2,43-7,07]), la positivité des frottis après deux mois de traitement (ORa 2,89, IC 95% [1,93-8,43]), le manquement à plus d’un rendez-vous au ravitaillement (ORa 10,46 ; IC 95% [2,13-15,29]) et le non-respect de l’heure de la prise des médicaments (ORa 3,84 ; IC 95% [2,01-6,02]). Conclusion. Cette étude a permis d’identifier les facteurs associés à l’échec thérapeutique qui sont en partie liés à une mauvaise compliance au traitement et à l’organisation. Un système de référence et de répartition des malades plus proches de leur domicile et un accompagnement par la communauté ou le personnel de santé sont à envisager afin réduire l’impact des facteurs identifiés.

Mots clés : Tuberculose, échec du traitement, facteurs de risque, Kinshasa

Reçu le 2 janvier 2020

Accepté le 3 fébrier 2020

05-Facteurs-associés-à-l’échec-du-traitement-initial-de-la-tuberculose-pulmonaire-dans-les-Centres-de-Santé-de-Diagnostic-et-Traitement-de-Kinshasa-RD-Congo.pdf (11 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top