skip to Main Content

Evaluation de l’exposition aux radiations X chez des patients du service de réanimation des urgences chirurgicales de l’hôpital ibn Sina du CHU de Rabat-Sale / Evaluation of the exposure to x-rays in patients of the Resuscitation Unit of the Surgical Emergency Department of the Ibn Sina Hospital of the Rabat-Sale University Hospital Center 

Auteurs
Anaclet Tshisekedi Kalonji1,2, Antoine Aundu Molua2, 3, Tacite Kpanya Mazoba2,3, Xavier Munioka Tshiabukole 2, Ahid Samir4, Meddah Bouchra4, El Yahyaoui A5, Kazadi François6
Appartenances
  1. Service de Radiologie, Hôpital Ibn Sina du CHU de Rabat-Salé, Université Mahommed V- Souissi, Rabat.
  2. Département de Radiologie, Cliniques Universitaires de Kinshasa, Université de Kinshasa.
  3. Centre Interdisciplinaire de Recherche en Imagerie Médicale, RD Congo.
  4. Laboratoire de Pharmacologie et de Toxicologie, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Mahommed V- Souissi, Rabat, Maroc.
  5. Laboratoire de Radiochimie, Faculté des sciences, Université Mahommed V- Agdal, Rabat, Maroc.
  6. Centre Régional d’Etudes Nucléaire de Kinshasa, Université de Kinshasa, RD Congo.
Auteur correspondant

Anaclet Tshisekedi Kalonji, MD
Courriel : anacletkalonji83@gmail.com
Téléphone : 00243898009895 / 00243900228163
Service de Radiologie, Hôpital Ibn Sina du CHU de Rabat-Salé, Université Mahommed V- Souissi, Rabat

SummaryRésumé

Context and objective. Medical irradiation is the second most common cause of exposure to ionizing radiation after radon and accounts for 90 % of all artificial exposures. Thus, limiting the risks due to ionizing radiation is the basis of radiation protection. The present study aimed to evaluate the doses of radiological examinations in patients admitted to the Resuscitation Unit of the Department of Surgical emergency.

Methods. This was a prospective series of cases during two months in the Resuscitation Unit of the Rabat-Salé University Hospital Center. In a sample of consecutively recruited patients, 2 standard examinations and 2 scans were selected according to the Euratom directive 97/43 for the calculation of entry doses (De) and Product Doses Length (PDL). The parameters of interest were sociodemographic, clinical and radiological.

Results. Of a total of 55 patients enrolled, 52.8 % were hospitalized for trauma and 14.5% for occlusive syndrome. On average, seven standard radiology examinations per day, including a chest X-ray, were performed per patient and at least one Computed Tomography (CT) scan in 50% of cases. Trauma patients received standard examinations (81.7%) and CT scans (39%). The median dose delivered to the trauma patients was 9.15 mGy for De and 1495.3 mGy.cm for PDL.

Conclusion. The analysis of dosimetric data showed that De and PDL are in accordance with the European Diagnostic Reference Levels (DRL) (75th percentile).

Keywords: Dosimetry, irradiation, emergency, chest radiography, whole body CT

https://dx.doi.org/10.4314/aamed.v16i3.5

Received: February 9th, 2023

Accepted: May 2nd, 2023

Contexte et objectif.  L’irradiation médicale est la deuxième cause d´exposition aux radiations ionisantes après le radon et constitue 90 % des expositions artificielles. Ainsi donc, limiter les risques dus aux rayonnements ionisants est le fondement de la radioprotection. La présente étude avait pour objectif d’évaluer les doses des examens radiologiques auprès des malades admis au service de réanimation des urgences chirurgicales.

Méthodes. Il s’est agi d’une série prospective des cas admis pendant deux mois au service de réanimation des urgences chirurgicales du CHU de Rabat-Salé. Sur un échantillon de patients recrutés de manière consécutive, deux examens standards et deux scanners ont été choisis conformément à la directive Euratom 97/43 pour le calcul des doses d’entrée (De) et des Produits Doses Longueur (PDL). Les paramètres d’intérêts étaient sociodémographiques, cliniques et radiologiques.

Résultats. Sur un total de 55 patients enrôlés, 52,8 % étaient hospitalisés pour traumatismes et 14,5 % pour syndrome occlusif. En moyenne, sept examens standards de radiologie par jour, dont une radiographie de thorax a été réalisée par patient et au moins un scanner dans 50 % des cas. Les traumatisés ont bénéficié des examens standards (81,7 %) et des scanners (39 %). La médiane de la dose délivrée aux traumatisés était de 9,15 mGy pour la De et 1495,3 mGy.cm pour PDL.

Conclusion.  L’analyse des données dosimétriques a montré que les De et les PDL sont conformes aux Niveaux de Référence Diagnostiques (NRD) européen (75ème percentile).

Mots-clés: Dosimétrie, irradiation, urgences, radiographie de thorax, scanner corps entier

https://dx.doi.org/10.4314/aamed.v16i3.5

Reçu le 9 février 2023

Accepté le 2 mai 2023

4_Evaluation-de-lexposition-aux-radiations-X-chez-des-patients-du-service-de-reanimation.pdf (223 téléchargements )

CC BY 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution 4.0.

Back To Top