skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Evaluation de la couverture des ménages en moustiquaires imprégnées d’insecticides entre 2004 et 2014 / Assessment of household coverage of insecticide-treated mosquito nets between 2004 and 2014

Thierry Bobanga1,5, A. Wolkom², W. Hawley², S. Umesumbu3, C. Manianga4, C. Nsibu6

1 Département de Médecine Tropicale, Faculté de Médecine, Université de Kinshasa
2 CDC Atlanta, GA
3 Programme National de Lutte Contre le Paludisme, Kinshasa, République Démocratique du Congo
4 Département de Sciences Sociales, Université de Kinshasa
5 Université Protestante au Congo, Kinshasa
6 Département de Pédiatrie, Faculté de Médecine, Université de Kinshasa

Résumé

Introduction.

En République Démocratique du Congo, le paludisme représente un problème de santé publique majeur, comme première cause
de morbi-mortalité. Pour y remédier, des stratégies et approches de lutte ont été développées notamment la prise en charge des cas et la lutte anti-vectorielle. La moustiquaire imprégnée d’insecticide (MII) constitue l’un des volets de la lutte anti-vectorielle mise en oeuvre au pays depuis plus d’une décennie.
Afin d’obtenir des données susceptibles de réorganiser la lutte antipaludique, une analyse critique des du niveau de couverture espacée de
dix ans a été réalisée Méthodes. Une enquête communautaire ciblant la couverture effective des ménages en MII à travers la distribution et l’utilisation de ce matériel traité par les communautés (9 sites sentinelles du PNLP). L’échantillonnage en grappes selon le modèle de la vaccination, PEV a été utilisé pour la collecte des données.
L’analyse statistique a tenu compte du seuil de signification de 5%.
Résultats. Entre 2004 et 2014, la possession des MII a progressé entre 51,3% et 92%. Quant à l‟utilisation, elle était située entre 51% et 85% en
fonction de site. La proportion des femmes enceintes dormant sous MII se situait entre 61,7% et 89%. La protection d‟enfants de moins
de 5 ans par la MII était située entre 57% et de 91,6%. La moyenne de couverture des places de couchage était de 9,9% (3,4 à 16,4%, I.C 95%)
en 2004 alors cette couverture a été de 61,9% en 2014 (34,9 à 85%, I.C 95%).
Conclusions. Le seuil de couverture universelle n’a pas été obtenu de manière globale dans le pays. Des efforts doivent être fournis pour
permettre une couverture universelle au niveau  national.
Mots clés : ménage, moustiquaire imprégné, paludisme, protection

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top