skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Effets de la croissance sur l’aptitude physique des garçons et des filles congolais des milieux rural et urbain Effects of growth on fitness in Congolese boys and girls from urban versus rural environment

.:: Auteurs : Moulongo J1, Massamba E2, Lotoko LF3, Litoto PL2, Ntsila KR4, Packa TB1, Piutu ne Mbodi G3.

Résumé

Contexte. L’environnement socio-économique et les conditions de vie sont des déterminants majeurs des capacités physiques au cours de la croissance.
Objectif. Evaluer l’aptitude physique des enfants congolais en rapport avec leur croissance et leur environnement.
Matériel et méthodes. L’étude, transversale et de type castémoins, a porté sur 12.957 sujets (5694 du milieu rural vs 7263 du milieu urbain), âgés de 7 à 18 ans (moyenne : 14,1 ± 3,9 ans) et répondant aux critères d’inclusion. Les sujets, scolarisés du cycle primaire au cycle secondaire 2e degré, évoluaient dans des établissements de Brazzaville, de Pointe-Noire, ou de 35 localités rurales du Congo (Brazzaville). Les variables étudiées ont été la puissance musculaire, la capacité aérobie, et l’endurance musculaire, en fonction de la tranche d’âge.
Résultats. Les capacités physiques étudiées dans la quasitotalité des cas, augmentaient significativement (p<0,001) avec l’âge. Les valeurs de la puissance anaérobie alactique maximale absolue variaient de 228,90±48,06 w entre 7 – 10 ans, à 625,45±91,88 w dans la tranche de 15 – 18 ans, en faveur des sujets du milieu rural chez les garçons ; le constat étant contraire parmi les filles. La consommation maximale d’oxygène (VO2max absolue), a montré, une hausse significative entre 7 – 10 ans et 11 – 14 ans ; les valeurs relevées chez les garçons du milieu rural étant respectivement de 31,15±0,43 ml/kg/min et 41,24±6,99 ml/kg/min. La tUne tendance similaire était notée chez les filles,avec néanmoins, des valeurs supérieures chez celles du milieu rural.L’endurance musculaire augmentait aussi avec l’âge, avec toutefois une supériorité masculine.
Conclusion. La présente étude montre des différences de performance et d’adaptation à l’activité physique en fonction du milieu d’évolution rural ou urbain ; des barèmes d’appréciation de la capacité physique tenant compte de ces disparités devraient être élaborés et pris en compte en milieu scolaire.
Mots clés : Croissance, milieux rural et urbain, aptitude physique, Congo (Brazzaville).

Septembre2012V5n_C2_B04.pdf (5389 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top