skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Eczéma de contact secondaire à une teinture des sourcils : à propos d’un cas / Eyebrow Contact Eczema due to a Tincture: a Case study

Auteurs

Hazim Aburabie1, Loubab Omahsan1, Hanane Daflaoui1, Siham Dikhaye1,2, Nada Zizi1,2

Appartenances

1-Service de dermatologie, CHU Mohammed VI d’oujda, Oujda, Maroc.

2- Laboratoire d’épidémiologie de recherche clinique et de santé publique.

Faculté de médecine et de pharmacie Oujda, Université Mohammed Premier, Oujda, Maroc.

Correspondance

Hazim Aburabie

Courriel: hazems91.90@gmail.com

SummaryRésumé

Allergies to cosmetic products are frequent. They are most often manifested in the form of contact eczema. An in-depth interrogation detailing the nature of all the cosmetic products used, as well as a meticulous clinical examination in search of signs in favor of contact eczemas and the carrying out of patch tests or epicutaneous tests are all necessary elements to retain the diagnosis. Besides the elimination of the responsible allergen (s), the treatment is based on dermocorticoids.

We report the observation of a 16-year-old girl already sensitized to paraphenylenediamine following a hair dye, which presented contact eczema 3 hours after the application of a tinge of eyebrows containing paraphenylenediamine (PPD).

Key words: Contact eczema; paraphenyl-enediamine (PPD); Eyebrow tinctures.

Received: February 28th, 2020

Accepted: June 23th, 2020

Les allergies aux produits cosmétiques sont fréquentes. Elles se manifestent le plus souvent sous forme d’eczéma de contact. Un interrogatoire poussé détaillant la nature de tous les produits cosmétiques utilisés, ainsi qu’un examen clinique minutieux à la recherche de signes en faveur d’eczéma de contact et la réalisation des tests épicutanés ou patch tests sont des arguments nécessaires pour retenir le diagnostic. En dehors de l’éviction du ou des allergènes responsables, le traitement repose sur les dermocorticoïdes. Nous rapportons l’observation d’une jeune fille âgée de 16 ans, déjà sensibilisée à la paraphénylènediamine suite à une teinture capillaire, ayant présenté un eczéma de contact, 3 heures après l’application d’une teinture des sourcils contenant de la paraphénylènediamine(PPD).

 Mots-clés: Eczéma de contact; paraphénylènediamine (PPD) ; Teintures des sourcils.

Reçu le 28 février 2020

Accepté le 23 juin 2020

11-Eczema-de-contact-secondaire-a-une-teinture-des-sourcils.pdf (11 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top