skip to Main Content

Déterminants des coûts directs de la maladie en soins ambulatoires dans les ménages à Kinshasa :analyse comptable et économétrique / Determinants of the direct costs of the disease in outpatient care in households in Kinshasa:accounting and econometricanalysis

Auteurs

Théophane Kekemb Bukele1, Joel Mvunzi², Dieumerci Bolende Ngutu² et Nzolani Samba²

Appartenance

1 Université Pédagogique Nationale, Faculté de Sciences économiques et de gestion, Kinshasa, RD Congo

2 Consultant indépendant, Kinshasa, RD Congo

Correspondance

Théophane Kekemb Bukele

Courriel : ilmigliore001@gmail.com

Mobile : +243823234163

Université Pédagogique Nationale, Faculté de Sciences économiques et de gestion, Kinshasa, RD Congo

SummaryRésumé

Context and objective. With a large majority of residents without health coverage, the lack of access to care for lack of money is a real problem among Kinshasa residents due to out-of-pocket payments. The study aims to assess the direct cost of the disease from the point of view of households and to identify among the determining factors of this cost. Methods. A survey was conducted in the municipality of Limete among 150 randomly selected households in eight quarters. The data collected was first subjected to accounting processing, then to statistical analysis and econometric analysis. Results. The average total direct cost was 145,258.88 CDF (approximately 88 US $) per outpatient episode. Largely dominated by drug cost, medical costs represented 86.57 % of the total (US $ 76) against 13.43 % for non-medical costs (US $12). Apart from the consultation, the other medical costs had a positive influence on the total medical costs. Similarly, all non-medical expenses, except for phone calls, affected the total non-medical expenses. Conclusion. The outpatient medical cost per patient-episode is dominated by drug costs, but its impact on the medical cost of the disease remains lower.

Keywords: out-of-pocket payments – healthcare –ABC- regression – DR Congo

Received: February 10th, 2022

Accepted: November 11th, 2022

Contexte et objectif. Avec une grande majorité d’habitants sans couverture-maladie, l’inaccessibilité aux soins pour manque d’argent est un problème réel parmi les habitants de Kinshasa en raison des paiements directs. La présente étude a évalué le coût direct de la maladie du point de vue des ménages et identifié les facteurs déterminants dudit coût. Méthodes. Une enquête a été menée dans la commune de Limete auprès de 150 ménages choisis de manière aléatoire dans huit quartiers. Les données collectées ont été soumises d’abord à un traitement comptable, puis à l’analyse statistique et à l’analyse économétrique. Résultats. Le coût total direct moyen était de 145.258,88 CDF (environ 88 US $) par épisode-patient en ambulatoires. Dominés largement par les médicaments, les frais médicaux représentent 86,57 % du total (76 US $) contre 13,43 % de frais non médicaux (12 US $).  Excepté la consultation, les autres frais médicaux influent positivement sur le total des frais médicaux. De même, tous les frais non médicaux, sauf les frais d’appel téléphonique, influent sur le total des frais non médicaux. Conclusion. Le coût médical en ambulatoire par patient-épisode est dominé à 65 % par les frais de médicaments mais dont l’impact sur le coût médical de la maladie reste plus faible.

Mots-clés : paiements directs – soins de santé – ABC – régression- RD Congo.

Reçu le 10 février 2022

Accepté le 11 novembre 2022

https://dx.doi.org/10.4314/aamed.v16i1.4

4_Determinants-des-couts-directs-de-la-maladie-en-soins-ambulatoires.pdf (415 téléchargements )

CC BY 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution 4.0.

Back To Top