skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Déterminants de la non-utilisation des préservatifs chez les professionnelles de sexe dans la zone de santé rurale de Demba, République Démocratique du Congo Determinants of non-condom use among sex workers in the Demba Health Zone, Democratic Republic of Congo

.:: Auteurs : Akilimali PZ*, Ntumba MN*, Mavila AK*, Kaba DK*

* Ecole de Santé Publique, Département d’Epidémiologie et Biostatistique, UNIKIN

RésuméSummary

Contexte : L’infection par le VIH est un problème majeur de santé publique dans le monde. La transmission du virus étant surtout hétérosexuelle en République démocratique du Congo, le rôle des groupes cibles dont les professionnelles de sexe est essentiel. Cette étude évalue l’ampleur de la non utilisation du préservatif et en recherche les principaux déterminants chez les professionnelles de sexe dans un contexte bien déterminé.

Matériel et méthodes : Dans une étude transversale, 374 professionnelles de sexe recrutées aléatoirement ont été interviewées entre les 05 et 20 septembre 2013, dans la zone de santé de Demba (Province du Kasaï Occidental ; République Démocratique du Congo). La fréquence de l’utilisation du préservatif a été estimée et les déterminants de sa non-utilisation ont été recherchés à l’aide d’une analyse de régression logistique.

Résultats : L’utilisation du préservatif par ce groupe a été estimée à 36% (IC95% : 31-41). Le faible niveau d’instruction (OR ajusté : 4,06; IC95% : 2,23-7,39), la consommation de la drogue (ORa : 18,81; IC95%: 7,75-45,66), l’indisponibilité des préservatifs (ORa: 4,55; IC95%: 2,53-8,22) et la méconnaissance des avantages du préservatif (ORa : 5,54; IC95%: 2,93-10,30) ont été identifiés comme les principaux déterminants de sa non utilisation.

Conclusion : Une professionnelle de sexe sur trois seulement recourt au préservatif. La mobilisation sociale en faveur de l’utilisation du préservatif devra être intensifiée ciblant particulièrement les sujets de faible niveau d’instruction et les droguées.

Mots clés: Déterminants, préservatifs, professionnelles de sexe, Zone de Santé de Demba

Context: HIV infection remains a major health issue worldwide. HIV transmission being predominantly heterosexual in DRC, the role of target groups such as sexworkers in the chain of transmission is essential. The present study aims to evaluate the extent of non-condoms use and to analyze its main determinants among sex workers in an identified context.

Methods: In a cross-sectional study, 374 sex workers randomly enrolled were interviewed from September 5 to 20, 2013 in the Demba health zone. We used logistic regression to identify the determinants of its non-use.

Results: The use of condoms by sex workers was estimated at 36% (95% CI:31-41). The low level of education (Adjusted OR : 4.06 ; 95%CI: 2.23-7.39), the consumption of drugs (aOR: 18.81 ; 95%CI: 7.75-45.66), the unavailability of condoms (aOR : 4.55; 95%CI: 2,53-8,22), and the awareness of the benefits of condoms (aOR : 5.54 ; 95%CI: 2,93-10,30) have been identified as determinants of non-condom use.

Conclusion: The use of condoms by sex workers is very low. Social mobilization in favor of condom use should be intensified and specifically target sex workers with a low level of education as well as drug users.

Keywords: Determinants; condoms; sex worker; Health Zone Demba

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top