skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Cure de varicocèle sous anesthésie locale : Aspects techniques et faisabilité / Varicocele surgery under local anesthesia: technical aspects and feasibilty

Auteurs

Ndéye Aïssatou Bagayogo1, Babacar Sine1,2, Amath Thiam1, Mbaye Diaw1, Babacar Diao1,2, Alain Khassim Ndoye²

Correspondance

Ndéye Aïssatou Bagayogo, MD

Courriel : bagaaicha12@yahoo.fr

Appartenances

1 Service d’Urologie de l’Hôpital Militaire de Ouakam

2 Service d’Urologie-Andrologie du CHU Aristide Le Dantec

SummaryRésumé

Context and objective. In Senegal, varicocele surgery occupies a significant place in the management of male infertility. This surgery is increasingly performed via the inguinal or even sub inguinal route. This gradual change in habits was the origin of the study of the feasibility and safety of local anesthesia in our practice. Methods. In a cross sectional study, thirty-five (35) patients who gave their consent underwent the surgery under local anesthesia according to a standardized protocol by the team’s doctors.

Results. The average age of the patients was 32.5 ± 8 years (18-54 years). The most frequent reason for consultation was infertility in the couple (62.9%). Twenty-two patients had bilateral varicocele and thirteen had unilateral varicocele. All our patients were classified as ASA I. The average duration of the operation was 22 ± 9.48 min. The average degree of pain during the operation was 1.37/10 according to the Visual analog Scale in the 35 patients. No intraoperative incident related to anesthesia or a surgical technical problem was observed. After surgery, 94.3% said they were satisfied. Conclusion. The practice of outpatient surgery under local anesthesia for varicocele occupies an important part in the management of this condition.

Keywords: varicocele, surgical treatment, local anesthesia

Received: December 22th, 2020

Accepted: March 27th, 2021

Contexte et objectif. Au Sénégal, la chirurgie de la varicocèle, occupe une place non négligeable dans la prise en charge de l’infertilité masculine. Cette chirurgie connait une utilisation de plus en plus fréquente de la voie inguinale ou même sous inguinale. Cette modification progressive des habitudes a été l’origine de l’étude de la faisabilité et de la sécurité de l’anesthésie locale dans notre pratique. Méthodes. Dans une série des cas, trente-cinq (35) patients ayant donné leur consentement ont été opérés sous anesthésie locale selon le même protocole par les médecins de l’équipe. Résultats. L’âge moyen des patients était de 32,5 ± 8 ans (18-54 ans). Le motif de consultation le plus fréquent était l’infertilité du couple (62,9 %). Vingt-deux patients avaient une varicocèle bilatérale et treize une varicocèle unilatérale. Tous nos patients étaient classés ASA I. La moyenne de la durée d’intervention était de 22 ± 9,48 min. La moyenne du degré de la douleur pendant l’opération était à 1,37/10 selon l’EVA chez les 35 patients. Aucun incident peropératoire lié à l’anesthésie ou à un problème technique chirurgical n’a été observé. Après la chirurgie, 94,3% ont déclaré avoir été satisfait du geste. Conclusion. La pratique de la chirurgie ambulatoire sous anesthésie locale de la varicocèle offre une part importante dans la prise en charge de cette affection.

Mots-clés : varicocèle, cure chirurgicale, anesthésie locale

Reçu le 22 décembre 2020

Accepté le 27 mars 2021

09-Cure-de-varicocele-sous-anesthesie-locale.pdf (21 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top