skip to Main Content
annalesmedecine@yahoo.fr

Association entre la Maladie cœliaque et la Cardiomyopathie dilatée Association between Celiac disease and Dilated cardiomyopathy

Auteurs

Ernestho-ghoud Indretsy Mahavivola1, Rasolonjatovo Anjaramalala Sitraka², Kieffer Pierre1

Appartenances

1 Service de Médecine Interne, Centre Hospitalier Emile Muller Mulhouse, France

2 Unité de Hépato-gastro-entérologie, Centre Hospitalier Universitaire, Joseph Raseta Befelatanana, Antananarivo, 101, Madagascar

Correspondance

Ernestho-ghoud Indretsy Mahavivola, MD

Courriel : ernesthoghoud@gmail.com

SummaryRésumé

Celiac disease (CD) associated to the dilated cardiomyopathy (DCM) has been rarely reported. The influence of the association between CD and DCM remains unexplained. Its evolution is just unpredictable. So, we aimed to report a case that illustrates interactions between CD and DCM. The case consists of a 61-year-old French woman who developed dermatitis herpetiformis treated during 1983 (20 years) by Dapsone and without the gluten-free diet. In 2013, subsequent investigation into her dermatitis herpetiformis revealed a new diagnosis of CD, an osteoporosis and low level of carnitine. Before that, in 2010, cardiac investigations showed a severely dilated left ventricle with an ejection fraction of 25%, due to DCM. These two diseases were considered unrelated and their coexistence was attributed to independent antitissue transglutaminase antibodies, low carnitine level and osteoporosis processes. Howether, CD with osteoporosis and DCM are common conditions associated with significant morbidity, mortality and disability, which requires multidisciplinary approach.

Keywords: Celiac disease, Dilated cardiomyopathy, Morbidity Association

Received: January 22th, 2020

Accepted: July 4th, 2020

La maladie cœliaque (MC) était rarement associée à la cardiomyopathie dilatée (CMD). La physiopathologie exacte de cette association est encore mal élucidée. Son évolution était aussi imprévisible. Notre objectif était de décrire l’interaction entre la MC et la CMD. Nous rapportons une patiente Française âgée de 61 ans, présentant une dermatite herpétiforme traitée de façon symptomatique depuis 1983 (soit 20 ans) par Dapsone. En 2013, le bilan de la dermatite herpétiforme confirmait la MC, une ostéoporose et un déficit en carnitine. Avant cela, en 2010, le bilan cardiologique avait documenté une CMD avec une fraction d’éjection ventriculaire gauche effondrée à 25%. Ces deux pathologies étaient considérées comme indépendantes et leur coexistence était attribuée à des processus indépendants liés aux anticorps antitransglutaminases, déficit en carnitine et l’ostéoporose. Cependant, la MC et l’ostéoporose avec la CMD sont des affections courantes associées à une morbidité, mortalité et une invalidité importante, nécessitant une approche multidisciplinaire.

Mots clés : Maladie cœliaque, Cardiomyopathie dilatée, Association morbide

Reçu le 22 janvier 2020

Accepté le 4 jullet 2020

13-Association-entre-la-Maladie-coeliaque-et-la-Cardiomyopathie-dilatee.pdf (26 téléchargements)

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Back To Top