skip to Main Content

Aspects cliniques et évolutifs de l’agression rénale aiguë au Centre Hospitalier Universitaire Départemental Borgou (Benin) : étude observationnelle de suivi longitudinal prospectif de 3 mois / Clinical and evolutionary aspects of acute kidney injury at the Borgou Departmental University Hospital (Benin): an observational prospective longitudinal follow-up study for 3 months

Auteurs

Séraphin Ahoui1, Jacques Vigan², Colman Albert Dovonou1, Bruno Léopold Agboton², Ulrich Déo Gracias Aliho1, Evariste Eteka1

Appartenances

1 Faculté de Médecine, Université de Parakou

2 Faculté des Sciences de la Santé, Université d’Abomey-Calavi

Auteur correspondant

Séraphin Ahoui, MD

Courriel : drserahoui@gmail.com ou serahoui@yahoo.fr


SummaryRésumé

Contexte and objective. Although the burden of acute kidney injury (AKI) in sub-Saharan Africa is presumed to be high, its outcome at 3-month follow-up remains poorly studied. The objective of the present study was to describe the clinical and evolutionary aspects of AKI. Methods. This was a longitudinal analytical follow-up study with prospective collection of data, between January 1st and September 30th, 2019, including all patients admitted to CHUD-Borgou for impaired renal function and having given their consent. AKI was retained and classified according to KDIGO criteria. The outcome was favorable with normalization of creatinine values within three months. Progression to chronic failure was considered unfavorable. Results: A total of 578 patients out of 7975 admissions had AKI, a frequency of 7.2 %. Stages 1, 2 and 3 were encountered in 53.8 %, 30.9 % and 15.2 %, respectively. The mean age was 46.9 ± 19.9 years [extremes 5 years and 93 years]. Of the 221 patients who were followed up, the evolution was favorable in 33.9 % of cases and unfavorable in 49.3 %, with 17 % of deaths. Younger age (p=0.0253) and good extracellular hydration status (p=0.0023) were associated with a favorable evolution of renal function, while the presence of arterial hypertension was pejorative (p=0.0147). Conclusion. AKI is common. Its evolution is marked by death or the passage to chronicity, especially in hypertensive patients. Effective strategies would be early detection and application of preventive measures for AKI at all levels of the health pyramid.

Keywords: Acute kidney injury, epidemiology, outcome, Benin

https://dx.doi.org/10.4314/aamed.v15i3.6

Received: July 28th, 2021

Accepted: May 4th, 2022

Contexte et objectif. Bien que le fardeau de l’agression rénale aiguë (ARA) en Afrique subsaharienne soit présumé élever, mais son devenir à 3 mois de suivi reste peu étudier. L’objectif de la présente étude était de décrire les aspects cliniques et évolutifs de l’ARA. Méthodes. Il s’agissait d’une étude de suivi longitudinal analytique avec recueil prospectif des données, entre les 1er janvier et 30 septembre 2019, incluant tous les patients admis au CHUD-Borgou pour une altération de la fonction rénale et ayant donné leur consentement. L’ARA était retenue et classée selon les critères de KDIGO. L’issue était favorable devant une normalisation des valeurs de la créatininémie avant un délai de trois mois. L’évolution vers une insuffisance chronique était considérée comme défavorable. Résultats. Au total, 578 patients sur les 7975 admissions avaient une ARA soit une fréquence de 7,2 %. Les stades 1, 2 et 3 étaient rencontrés respectivement, dans 53,8 %, 30,9 % et 15,2 %. L’âge moyen était de 46,9 ± 19,9 ans [extrêmes 5 ans et 93 ans]. Sur les 221 patients ayant été suivis, l’évolution était favorable (33,9 %) et défavorable dans 49,3 % des cas avec 17 % de décès. Le jeune âge (p=0,0253) et un bon état d’hydratation extracellulaire (p=0,0023) étaient associés à une évolution favorable de la fonction rénale, tandis que la présence de l’hypertension artérielle était péjorative (p=0,0147). Conclusion. L’ARA est fréquente. Son évolution est émaillée par le decès ou le passage à la chronicité, surtout chez les patients hypertendus. Les stratégies efficaces seraient le dépistage précoce et l’application des mesures préventives de l’ARA à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.

Mots-clés : Agression rénale aiguë, fréquence, évolution en 3 mois, Bénin

Reçu le 28 juillet 2021

Accepté le 4 mai 2022

06-Aspects-cliniques-et-evolutifs-de-lagression-renale-aigue-au-Centre-Hospitalier-Universitaire.pdf (un téléchargement)

CC BY 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution 4.0.

Back To Top